->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Vidéo : record d’Europe pour Mo Farah

Après avoir battu le record du Monde du 2 miles indoor, Mo Farah a retranché de 20 secondes le record d’Europe du semi-marathon à Lisbonne dimanche 23 mars. 

Mo Farah va bien, merci pour lui. Si à l’image de Mary Cain ou de Galen Rupp, l’hiver de certains des protégés du controversé Alberto Salazar fut plutôt éloigné des performances de 2014, ce n’est pas le cas de Mo Farah. Le double champion d’Europe du 5 000 – 10 000 m à Zurich avait ainsi battu le record du Monde du 2 miles le 21 février Birmingham (en 8’03’’40, passage en 7’33’’1 aux 3 000 m ; la précédente marque appartenait à Kenenisa Bekele, 8’04’’35 en 2008).

Dimanche 22 mars à Lisbonne, sur le parcours où l’Erythréen Zerzenay Tadesse avait réalisé l’actuel ahurissant record du Monde du semi-marathon (58’23’’ en 2010), Mo Farah a retranché le record d’Europe de la distance, s’imposant au sprint en 59’32’’, devant le Kényan Micah Kogo, 59’33’’.La précédente marque appartenait à l’Espagnol Fabian Roncero, 59’52’’ en 2001 (Berlin).

Il a au passage amélioré le record continental sur 20 km : 56’’27 contre 56’’51 pour Roncero. Farah possédait une dizaine de secondes de retard à la mi-parcours sur Stephen Kibet and Micah Kogo, partis sur des bases supersoniques, avant de les rattraper au 19e.

« C’est incroyable. Le public m’a énormément soutenu. Ce n’était pas facile, il y avait un gros plateau. Gagner ici était dur. C’est mon anniversaire demain (32 ans lundi 23 mars), c’est donc un joli cadeau d’anniversaire » a-t-il commenté sur le site de l’IAAF.

Mo Farah est ainsi devenu le 50e meilleur performeur mondial sur la distance (3e de l’année derrière les 59’20’’ de Stanley Biwott) gagnant au passage son 4e semi sur les 6 disputés au cours de sa carrière depuis 2011 (les deux autre fois 2e). Son record officiel datait de 2013, 1h00’59’’, alors qu’il l’avait emporté en 1h tout rond en septembre dernier à Newcastle, sur un parcours trop favorable pour être homologué. Il détient désormais six records d’Europe, du bondissant 3’28’’81 sur 1 500 m en 2013 au semi-marathon…

Plus tard en conférence de presse, le Britannique, double champion olympique 2012 sur 5 000 et 10 000 (comme à Moscou aux Mondiaux l’année suivante) a glissé : « Si vous m’invitez à revenir l’année prochaine, je serais capable de défier le record  du Monde ».

Le semi-marathon de Lisbonne en intégralité :

Chez les femmes, succès de Rose Chelimo, en 1h08’22’’, record personnel amélioré de 18 secondes.

Les résultats du semi-marathon ici : leading-results-at-the-2015-edp-lisbon-half-m

Parmi les autres résultats du week-end, le Slovaque Matej Toth a signé la 3e meilleure performance de tous les temps sur 50 km marche à Dudince (République Tchèque) avec un record national en 3h34’38’’. Il avait terminé deuxième aux championnats d’Europe à Zurich, derrière Yohann Diniz, qui avait à cette occasion battu le record du Monde.

Asbel Kiprop a couru un 800 m en 1’44’’4 lors d’un distance medley relay au Kenya (1 200 m, 400 m, 800 m, 1 600 m) alors que David Rudisha a signé 1’44’’94 à Melbourne, un petit dixième de mieux que sa rentrée le week-end précédent à Sydney.

De son côté, Teddy Tamgho a réalisé 16,78 mètres à Eaubonne pour son premier triple bond depuis septembre 2013.

Concours-triple-2015-03-21-42,large.1427031813

Concours-triple-2015-03-21-30,large.1427031454

 Photos : Jacques Vincent

Photo de une: Mo Farah à Zurich l’été dernier lors de sa victoire sur 5 000 m (Photo Q.G).