->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Vidéo – Marathon de Boston : Desisa et Rotich au finish

La 119e édition du marathon de Boston s’est jouée dans les ultimes mètres, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Au final, Lelisa Delisa et Caroline Rotich empochent la victoire et les 150 000 dollars afférents.

A Boston, comme à New York, il n’y a pas de lièvres. Ce qui donne souvent lieu à des courses tactiques, à l’instar de 2014 où Meb Keflezighi l’avait emporté à la surprise générale, chez lui.

Lundi 20 avril, l’Américain n’a pu rééditer sa performance, se classant 8e en 2h12’42’’ (après avoir vomi plusieurs fois en fin de parcours).

C’est l’Ethiopien Lelisa Desisa qui l’a emporté en 2h09’17’’, réalisant le doublé après sa victoire en 2013, victoire qui fut éclipsée par les attentats terroristes perpétrés quelques instants plus tard.

Sur un parcours trop favorable pour être homologué, la course partit sur des bases rapides : 14’42’’ aux 5 km, puis 29’42’’ aux 10 km, avant que l’allure ne ralentisse (1h04’01’’ à mi-parcours), alors que l’ex recordman du Monde Patrick Makau (2h03’38’’ à Berlin en 2011) avait déjà lâché prise, visiblement en raison de problèmes musculaires (on se demande bien pourquoi il a pris le départ ; ah oui, la prime d’engagement…).

C’est ainsi que l’Américain Dathan Ritzenhein, bien que décroché, put recoller au peloton de tête avant de mener les débats.

Jusqu’à ce que Desisa, 2e à New York en novembre dernier, place une violente accélération, vent de face, après le ravitaillement du kilomètre 35. Si ses poursuivants (Tsegay, Chebet, Korir, Chepkwony) s’accrochaient un temps, il finit par se détacher, dans la foulée d’un 5 km parcouru en 14’40’’, entre les 35e et 40e (sur une portion favorable), pour s’imposer en 2h09’17’’.

Finish indécis chez les femmes

Quelques instants plus tôt, la course féminine, dont le départ avait été donné 25 minutes avant que le reste du peloton ne s’élance, a donné lieu à un sacré suspense. Un groupe d’une dizaine de marathoniennes fut longtemps en lice pour la victoire. Jusqu’au 35e, où le tempo depuis une dizaine de bornes était donné par l’Américain Desiree Linden (qui avait déjà mené entre les 15e et le semi), 2e en 2011 et finalement au pied du podium.

C’est finalement Mare Dibaba qui alluma la première mèche après le 35e. Seules Buzunesh Deba et Caroline Rotich parvinrent à la suivre.

Dans l’interminable dernière ligne droite de Boylston Street, Dibaba et Rotich se livrèrent à un sacré mano-a-mano, alors que Deba avait cédé. On crut que Dibaba allait l’emporter lorsqu’elle prit une légère avance. Mais Rotich parvint à produire un dernier effort dans les 100 derniers mètres pour se détacher et l’emporter en 2h24’55’’, et ainsi glaner sa première grande victoire.

Les résultats :

Hommes. 1. Lelisa Desisa (Eth), 2h09’17’’ ; 2. Yemane Adhane Tsegay (Eth), 2h09’48’’ ; 3. Wilson Chebet (Ken), 2h10’22’’ ; 4. Bernard Kipyego (Ken), 2h10’47’’ ; 5. Wesley Korir (Ken), 2h10’49’’.

Femmes. 1. Caroline Rotich (Ken), 2h24’55’’ ; 2. Mare Dibaba (Eth), 2h24’59’’ ; 3. Buzunesh Deba (Eth), 2h25’09’’ ; 4. Desiree Linden (Usa), 2h25’39’’ ; 5. Sharon Cherop (Ken), 2h26’05’’.

Résumé de la course féminine :

Résumé de la course masculine :