->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Urban Running, le challenge du collectif

Des millions de coureurs pratiquent en France la course à pied –les estimations pointent le chiffre de huit à neuf millions. C’est dans ce contexte que de nombreuses entreprises se lancent sur ce marché porteur pour distiller conseils en tous genres, organiser des séances communes etc…

A l’instar d’Urban Running, sorte de sous-marque d’Urban Challenge, société créée en 2010. « L’idée, que l’on a un peu reprise, est d’organiser des cours de cardio et de renforcement musculaire en plein air » raconte Olivier Gaillard, chargé de développer la jeune entreprise à Lyon, où il est installé depuis six mois.

« On utilise toujours le plein air et les structures qui sont à la disposition dans la ville. On se rapproche de la salle de sport par les activités que l’on propose. L’idée est de toujours avoir une proximité géographique avec les personnes intéressées. Ça sous-entend qu’il faut multiplier les lieux de rendez-vous et le nombre de séances dans la semaine » expose Oliver Gaillard, 34 ans, coureur confirmé (31’29’’ au 10 km, 2h32’ sur marathon) et lui-même entré à Urban Challenge en tant qu’entraîneur.

max-course-la-defense-iimg1

En 2013 est ensuite née Urban Running. « C’est venu d’ASO (Amaury Sport Organisation), qui organise le marathon de Paris et qui voulait proposer aux personnes inscrites aux courses des prestations d’entraînement (test VMA, séances etc…) ». Urban Running, qui « va plus s’attacher à tout ce qui est entraînement sur les courses hors stade » est désormais adossé à une dizaine de courses alors que le concept a depuis été élargi. « On a multiplié là aussi les créneaux d’entraînement pour pouvoir proposer des presta d’entraînement course à pied à tous ces gens là ».

Administrateur de Jogg.in

Urban Challenge revendique aujourd’hui quelques 2 000 adhérents dont 300 à 400 pour la marque Urban Running. La jeune entreprise, qui s’appuie sur quelques 60 coaches (rémunérés à la séance, chaque session dure 1h environ et rassemble une dizaine d’adhérents) sur Paris et Lyon, propose environ 60 créneaux d’entraînement chaque semaine dans une quinzaine de lieux différents de la capitale (dont une vingtaine de créneaux uniquement dévolus à la course à pied) et 18 (dont deux de course à pied) dans une dizaine de lieux différents dans la ville des lumières.

Aujourd’hui, l’un des axes de développement d’Urban Challenge est de se tourner vers les entreprises, un marché là aussi très porteur.

A noter aussi qu’Urban Challenge est depuis novembre administrateur de Jogg.in, plateforme communautaire prisée de mise en relation des coureurs. « Lors des prochains mois, Jogg.in va continuer dans sa forme actuelle – un site web permettant de créer et de trouver des sessions d’entraînement près de chez soi pour courir avec d’autres runners – tout en étant en plus animé par les coachs Urban Running / Urban Challenge à travers des conseils pratiques » souligne Urban Challenge sur Facebook.

Retrouvez un focus plus approfondi sur Urban Challenge et Urban Running dans le prochain numéro de VO2 Run, à paraître début janvier.

En attendant, vous avez un peu de lecture avec le numéro 248, toujours en kiosques et disponible ici ! (Vous pouvez également commander le VO2 RUN BOOK 2017 ici).

En savoir plus : site d’Urban Running / Site d’Urban Challenge.

Photos : Urban Running.