->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Une Prom’Classic Express le 8 janvier 2017

C’est désormais officiel, la Prom’Classic a un nouveau parcours pour l’édition 2017. Certes moins rapide, « mais ça va » précise le président d’Azur Sport Organisation, Pascal Thiriot.

Suite à l’attentat de juillet dernier, aucun évènement ne sera organisé sur la Promenade des Anglais avant le 14 juillet 2017. Azur Sport Organisation (ASO), organisateur de la Prom’Classic (tout comme le marathon des Alpes-Maritimes, qui se déroulera la 13 novembre prochain, mais aussi le semi de Nice, entre autres), a donc planché sur un nouveau parcours, qui a été validé mercredi 26 octobre par la préfecture des Alpes-Maritimes.

« La Prom’Classic va être transformée cette année en Prom’Classic Express. Elle fera toujours 10 kilomètres et on aura un tiers du parcours au cœur de Nice, autour du Musée, de la Tête Carrée et les deux autres tiers en aller-retour sur la voie rapide (la Prom’Classic Expres y fait directement référence, ndlr), dans le centre de Nice. Ce qui permettra d’avoir une vue sur les toits du Nice, comme pendant quelques années où le semi-marathon passait » explique Pascal Thiriot.

Yohan Durand vainqueur de la Prom'Classic en 2016

Yohan Durand vainqueur de la Prom’Classic en 2016

La Prom’Classic attirait les coureurs de tout l’Hexagone de part ses conditions de course optimales : souvent peu de vent, une température idoine, et un vrai « billard » de parcours, ultra plat et donc propice aux gros chronos : cinq kilomètres sur la Promenade en direction de l’aéroport,  virage à 180 à gauche, avant les 5 km du retour.

« Maintenir une course assez rapide »

« Je n’ai pas encore le dénivelé précis, ça sera un peu moins plat. Quand on sort de la voie rapide pour la reprendre dans l’autre sens, il y a une descente et une remontée. Et on aura trois ou quatre virages alors qu’on avait avant qu’un seul demi-tour. Elle sera moins rapide, c’est clair, mais ça va. Si on a fait ce choix là, c’est pour essayer de toujours maintenir une course assez rapide, et dans un dispositif sécuritaire possible. Car trouver un 10 km dans Nice en faisant deux grosses lignes droites, ça voulait dire bloquer toutes les intersections, mettre des forces de police etc…c’était impossible (1) » souligne Pascal Thiriot.

Les inscriptions sont désormais ouvertes sur le site officiel de l’épreuve.

L’intégralité du parcours est à découvrir ici.

(1) Impossible car les intersections sont trop nombreuses, ce qui aurait mobilisé trop de forces. Le dispositif de la Prom’Classic Express sera le même que pour le marathon des Alpes-Maritimes le 13 novembre prochain, à savoir que chaque intersection sera bloquée et surveillée par au moins un homme en arme, etc…

Photos : organisation.