->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Un collectif espoirs hommes homogène

Nicolas Witz, Félix Bour, Alexandre Saddedine et Emmanuel Roudolff-Lévisse ont directement glané leur billet pour les championnats d’Europe espoirs, dont le cross Gujan-Mestras (Gironde) était le support de sélection ce dimanche 20 novembre. Alexis Miellet, 5e dans leur foulée, et Théodore Klein, devraient les accompagner le 11 décembre prochain à Chia en Italie. 

Il fallait rester sage sur ce sélectif espoir, et ne pas se brûler les ailes en suivant les Florian Carvalho, Yohan Durand et consorts. Nicolas Witz (photo de une), premier année espoir au niveau international, a joué la prudence et a fini par l’emporter, un peu à la surprise générale. Non pas qu’il ne figurait pas parmi les candidats au top 6, mais on le situait plutôt derrière le trio de favoris Roudolff-Lévisse – Saddedine – Bour.

« Je suis content car c’est ma première année en espoir, et ma troisième année en athlétisme. Il y avait quand même des grands noms. Je suis justement parti parmi les 5-6 (espoirs). Je voulais me sélectionner, j’ai vu que j’étais vraiment bien à la moitié de la course et j’ai accéléré pour remonter » racontait celui qui fut champion d’Europe par équipes l’an passé chez les juniors.

6e au scratch en 30’18’’, le sociétaire de l’Asptt Nancy, qui a terminé à seulement dix secondes de Yohan Durand, s’est imposé sur ce sélectif six secondes devant Félix Bour.

« Je suis satisfait. Alexandre est parti devant, peut-être un peu vite. On a remonté au fil des tours et on le dépasse dans le dernier. Après, on était tous les trois avec Nicolas et Alexandre. On savait qu’on était tous les trois dans la sélection, la place était un peu anecdotique. J’aimerais bien faire un top 10- top 15 aux Europe. Après, l’objectif sera plus par équipes, pour aller chercher comme l’année dernière une médaille (bronze).  Ça sera le plus important ».

Félix Bour (maillot vert) suivi de Nicolas Witz

Félix Bour (maillot vert) suivi de Nicolas Witz

Alexandre Saddedine a longtemps joué devant, avant de céder du terrain sur la fin (9e au scratch, 3e espoir à dix secondes de Bour). « Oui, j’ai peut-être payé mon départ rapide. J’espère que ça ira mieux aux Europe. Sinon, c’est une bonne reprise. Il y a eu beaucoup d’à-coups, c’est pour ça que tout le monde a sauté un peu à droite à gauche. Ça s’est joué au mental à la fin ».

Alexandre Saddedine

Alexandre Saddedine

Favori de ce sélectif au regard notamment de sa 3e place à Paris-Versailles, Emmanuel Roudolff-Lévisse a connu quelques difficultés, finalement 4e espoir (à trois secondes de Saddedine).

« J’ai peut-être présumé de mes forces et j’ai pas mal souffert. J’ai fait en sorte d’assurer la sélection mais ce n’était pas évident. Je ne sais pas si c’était un jour sans, car j’étais bien à l’entraînement. Maintenant, on s’arracher pour l’équipe dans trois semaines ».

Les cartes seront en effet redistribuées et les Bleus auront la médaille dans le viseur, sûrement renforcés par Alexis Miellet (5e espoir, au contact des quatre premiers, le Dijonnais ayant terminé à huit secondes de Roudolff-Lévisse), et le Messin Théodore Klein, 6e (à 28 secondes de Miellet).

Alexis Miellet et Emmanuel Roudolff-Lévisse

Alexis Miellet et Emmanuel Roudolff-Lévisse

Les résultats complets : cliquez-ici.

Texte et photos : Quentin Guillon.