->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Un championnat de France de 10 000 m boosté par les espoirs

Les championnats de France de 10 000 mètres se disputent ce samedi 29 avril à Pacé en Bretagne. Fait notable, sur les 24 masculins engagés, huit figurent dans les catégories espoirs.

Au premier chef desquels Emmanuel Roudolff-Lévisse, en lice le mois dernier aux championnats du Monde de cross –sa première chez les seniors à ce niveau- où il avait grandement souffert, de la chaleur notamment.

« C’est ma dernière possibilité de participer aux championnats d’Europe espoirs. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais les minima sont tellement relevés sur 5 0000 mètres qu’il n’y a que le 10 000 mètres qui est potentiellement atteignable » relevait le médaillé de bronze des championnats de France de cross, quelques jours avant les Mondiaux.

Si certains minima sont plus accessibles, notamment chez les seniors en vue des Mondiaux, d’autres, chez les jeunes (juniors et espoirs), figurent à des paliers assez déments : 13’40’’ sur 5 000 m par exemple pour les espoirs, à ce niveau là, pas grand monde ne risque de s’y qualifier…

Sur 10 000 m, les minima sont fixés à 29’10’’00. « Je suis sûr qu’il y aura des gens pour faire 29’10’’. Je vais tout miser dessus et on verra » glissait Emmanuel Roudolff-Lévisse.

Parmi les autres espoirs en lice, on retrouvera Abderrazak Charik, monté des rangs juniors cette année et qui avait brillé sur la distance en 2016 : 30’22’’80 aux championnats de France, avant de passer sous la barre des 30’ (29’51’’75) aux championnats du Monde juniors à Bydgoszcz, où il avait pris la 15e place.

Aussi espoir première année, Clément Leduc avait glané à la surprise générale sa sélection pour les championnats d’Europe de cross juniors en décembre dernier (37e) et disputera son premier 10 000 m sur la piste. A suivre également le champion de France indoor du 3 000 m Yann Schrub, le multiple international jeune Félix BourNicolas Witz (29e des Europe puis auteur d’un inattendu 1h05’39’’ sur semi-marathon début mars) ou Mehdi Frere.

Michaël Gras favori

Le favori de ces championnats, pour succéder à Freddy Guimard (qui ne défendra pas son titre) est Michael Gras. Vice-champion de France de cross à Saint-Galmier derrière Hassan Chahdi, celui qui possède un record de 29’03’’ sur 10 km route s’alignera pour la deuxième fois sur la distance sur le tartan…sept ans après ses débuts en 2010 à Villefranche-sur-Saône (32’23’’06 chez les juniors).

La présence d’un tiers d’espoirs sur une épreuve en perte de vitesse depuis de nombreuses années (lire ici ou ) est une bonne nouvelle pour redynamiser la discipline.

Tout comme l’est l’organisation de ces championnats à Pacé, en Bretagne, terre s’il en est d’athlétisme. Un samedi soir, alors que les France de 10 000 m avaient ces dernières années traditionnellement lieu un mercredi soir (l’an passé, dans l’antre anonyme et vide de Charléty), selon la volonté du duo Gaëlle Houitte-Loïc Rapinel, particulièrement enclin à faire de cet évènement « une fête. On va leur montrer ce que les Bretons sont capables de faire. Ça nous tient à cœur.  On a organisé des relais 10 x 1 000 m en amont afin de chauffer tout le monde avant le championnat. Clubs, entreprises, amis, chacun est convié » a souligné Gaëlle Houitte au quotidien Ouest-France.

A noter que ce rendez-vous est aussi un bon tremplin vers l’équipe de France, par le biais de la coupe d’Europe de la spécialité, organisée à Minsk le 10 juin prochain (les minima sont fixés à 29’39 »77 chez les hommes, et 34’52 »81 chez les femmes).

Côté féminin, en revanche, le frémissement est moins palpable. A l’instar des éditions précédentes, seules quatre athlètes sont engagées. Et encore, Sophie Duarte hésite encore à prendre le départ, alors que la tenante du titre Christelle Daunay, qui avait dans un premier temps coché la date sur son calendrier, ne courra pas.

Si la vice-championne de France de cross Sophie Duarte ne court finalement pas, le titre se jouera entre sa coéquipière du Ca Balma Clémentine Archinard (36’08’’30 l’an dernier) et les deux espoirs en lice Elodie Naze (36’06’52’’ en 2016) et Marion Placzek (premier 10 000 mètres, 36’07’’ sur 10 km route il y a dix jours).

Tous les engagé(e)s des championnats de France de 10 000 mètres : cliquez-ici.

Les horaires : cliquez-ici.

Maj : Sophie Duarte ne s’alignera finalement pas sur ces championnats de France de 10 000 m.