->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Les résultats du week-end

RESULTATS DU WEEK-END Tour d’horizon des principaux résultats de ce week-end de la Toussaint.

L’automne gagne du terrain : les courses hors stade se raréfient et les cross approchent à grands pas. Après un mois d’octobre prolixe en grandes classiques, le gros rendez-vous hors stade de ce week-end de la Toussaint se situait du côté du Finistère (en sus de l’Ekiden de Paris, qui grandit), où s’est déroulée la 42eédition de la Saint Pol Morlaix (et 30e édition pour le 10 km).

4 239 coureurs ont bouclé ce 10 kilomètres très favorable, disputé entre Taulé et Morlaix. Un 10 km qui a « gagné » 400 arrivants de plus que l’an dernier, signe que la distance attire des coureurs de tous horizons. « Le 10 km est la course à la mode. C’est relativement facile et ça ne nécessite pas une grosse préparation »relevait ainsi le président de l’association organisatrice François Le Disses.

Vainqueur de la course des championnats de France de semi-marathon le 26 octobre dernier à Saint-Denis (93) –mais pas champion de France car il est Burundais- Abraham Niyonkuru s’est imposé comme en 2011 (et 2e en 2013), dévalant les 10 bornes en 28’14’’. Il a devancé Stephen Ogari (28’28’’) alors que le premier Français, Mathieu Brulet, a pris la 5e place (29’42’’). Du côté féminin, victoire de Kristina Danilenko en 33’29’’, alors que la sociétaire du Stade BrestoisMaryline Pellen a pris la 3e place en 35’42’’, quelques secondes devant l’athlète du Stade Rennais Athlétisme Anne-Sophie Lescop-Mayeur (35’47’’).

Du côté du semi, il y eût un peu moins de coureurs classés (2 478) que l’an dernier. Getacher Tedla a succédé au palmarès à El Hassane Ben Lkhainouch, s’imposant en 1h05’29’’, alors queKaterina Karmenenko l’a emporté chez les femmes (1h16’09’’). A signaler la 6e place de Nathalie Vasseur (première Française) victorieuse sur le Médoc en septembre dernier pour la 12e fois (voir les résultats complets ci-dessous).

Liv Westphal avec aisance

Côté marathon, il n’y avait pas que New York ce week-end. A Shanghai pour la 19e édition de la manifestation, records de l’épreuve battus pour le Sud-Africain Stephen Mokoka (déjà vainqueur en 2013) en 2h08’43’’ et Tigist Tufa, 2h21’52’’, tous deux étant donc allés plus vite qu’à Big Apple. L’’Ethiopienne a retranché…19 minutes à son record personnel en l’espace de vingt mois ! Début 2013, elle affichait une meilleure marque de 2h40’45’’ (établie à Jacksonville aux Etats-Unis) avant de courir en 2h29’24’’ à New York l’an passé (elle avait d’emblée faussé compagnie au peloton de tête avec Buzunesh Deba, 2e). Puis de réaliser 2h28’04’’ à Santa-Monica en mars, 2h24’31’’ à Ottawa en mai, et donc 2h21’52’’ ce dimanche 2 novembre (sur semi-marathon, sa progression est moins impressionnante : 1h10’33’’ en 2007 ; 1h10’03’’ en 2008 ; 1h10’51’’ en 2013)…

Même avec une chute, Liv Westphal a aisément remporté les ACC (Photo Facebook Liv Westphal)

Aux Etats-Unis, le week-end était aussi marqué par les championnats de conférence de cross (l’équivalent de nos régionaux). Troisième en 2013 à ce stade de la compétition, Liv Westphalcontinue sa progression vers le plus haut niveau universitaire américain. L’athlète de Boston College s’est en effet imposée vendredi 31 octobre lors du rendez-vous de l’Atlantic Coast Championship (ACC) disputé à Earlysville en Virginie. Favorite dans le sillage de ses précédentes sorties (ici et ), Liv Wespthal a aisément dominé la concurrence, bouclant les 6 km en 19’43’’8, près de quinze secondes devant Colleen Quigley (19’57’’1). « Je ne suis pas bien partie car je suis tombée au départ. Je suis ensuite remontée pour faire ma course. J’avais un peu plus de pression que d’habitude car j’étais l’une des favorites, mais  j’aime la pression. C’était une grosse course et je suis très contente de la manière donc j’ai couru » a-t-elle souligné.

Prochain rendez-vous pour Liv Wespthal et ses coéquipières de Boston College (7e par équipes) : le 14 novembre prochain lors du « Northeast Regionals » (sorte d’interrégionaux) à New York.

Les résultats de la Saint Pol Morlaix :

10 km hommes : 1. Niyonkuru (28’14’’) ; 2. S. Ogari (28’28’’) ; 3. Saiti Saremo, 29’25’’ ; 4. Edae (29’37’’) ; 5. Brulet (29’42’’) ; 6. Lazaar (29’47’’) ; 7. Personnic (30’17’’) : 8. Delys (30’22’’) ; 9. Le Gall (30’23’’) ; 10. Yoseph (30’38’’).

10 km femmes : 1. Danilenko (33’29’’) ; 2. Niyomizigiye (33’58’’) ; 3. Pellen (35’42’’) ; 4. Lescop-Mayeur (35’47’’) ; 5. Tabboussi Mouton (36’03’’) ; 6. Osty (36’11’’) ; 7. Le Berre (36’27’’) ; 8. Gakobwa (36’35’’) ; 9. Cha (36’55’’) ; 10. Carn (36’58’’).

Semi-marathon hommes : 1. Tedla (1h05’29’’) ; 2. Maina Ndemi (1h05’55’’) ; 3. Disi (1h06’43’’) ; 4. Nikumzimana (1h08’06’’) ; 5. Petrov (1h08’13’) ; 6. Colin (1h12’29’’) ; 7. Coine (1h12’31’’) ; 8. Pajot (1h12’39’’) ; 9. Lebret (1h12’56’’) ; 10. Lamour (1h13’18’’).

Semi-marathon femmes : 1. Karmanenko (1h16’09’’) ; 2. Nizigiyimania (1h16’44’’) ; 3. Kovaleva (1h17’03’’) ; 4. Chepchirchir (1h20’15’’) ; 5. Nganga (1h21’26’’) ; 6. Vasseur (1h22’35’’) ; 7. Jaffrelot (1h27’01’’) ; 8. Cavell (1h27’15’’) ; 9. Hochart (1h27’19’’) ; 10. Jehanno-Andre (1h29’35’’).

Tous les résultats : cliquez-ici.