->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Run In Marseille fait le plein

Marseille accueillait ce dimanche, sous un magnifique soleil, le premier rendez-vous des Run In de la saison 2019, donnant le ton pour les prochaines étapes au Mont Saint-Michel (25&26/05), à Lyon (6/10) et à Reims (20/10). Un format d’évènement qui inclut un 10 km, un semi-marathon et un marathon (en solo ou en relais), avec la promesse de (re)découvrir une ville et sa région.

Dimanche matin, toute la cité Phocéenne a vibré au rythme des trois courses de Run In Marseille by Harmonie Mutuelle, avec pas moins de 13 800 runners inscrits au départ. Et pour cause… Courir en bord de mer et dans les rues de la plus vieilles villes de France, c’est un privilège particulièrement convoité…

3 parcours en bord de mer

Il y a celles et ceux qui sont venus profiter du 10 km entre la place Castellane et l’Hôtel de Ville et qui ont pu partager un moment de sport en famille ou entre amis. Cette année la parité hommes / femmes était quasiment respectée, avec 48% de femmes sur la ligne de départ !

Il y a aussi les plus téméraires, qui se sont lancés sur le semi-marathon, depuis le MUCEM à la rencontre des plus beaux spots de la cité phocéenne, sur le semi-marathon ou marathon relais avec un passage splendide sur la célèbre Corniche Kennedy.

Sans oublier les marathoniens, partis du MUCEM, haut-lieu culturel Marseillais, pour affronter les 42,195 km avec le Vieux-Port en ligne de mire. Un dépaysement assuré, déroulant notamment sur 20 km en bord de mer, pour un panorama complet de la 3e plus grande ville de France.

Record battu sur le 10 km

Cette 6e édition a été marquée par un beau record, celui de Dennis Rutoh, membre du club de Miramas, qui passe la ligne d’arrivée du 10 km en pole position en 28’’43’, explosant ainsi le meilleur temps jamais réalisé sur le Run In Marseille by Harmonie Mutuelle.

Mohamed Hajjy (ITA) et Paula Serrano Chinchilla (FRA), vainqueurs du marathon

Avec son dessin un brin escarpé et une chaleur parfois écrasante rendant l’effort encore plus difficile, le marathon de Marseille n’est pas le plus simple pour permettre aux athlètes de s’approcher du record du monde. Mais cela rend la lutte encore plus belle tout au long du parcours. Les grands vainqueurs du jour sont Mohamed Hajjy, en 2h21’20, au sprint devant Romain Carette et Yetsedaw Belie. Chez les femmes, Paula Serrano Chinchilla s’est imposée en 3h13’27, devant Julie Farnarier et Sae Tsukagos.