->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Résultats indoor du week-end

De Mondeville à Gand en passant par Val-de-Reuil et Nevers, tour d’horizon des résultats indoor du week-end.

Et d’abord Nevers pour l’ultime étape du Perche Elite Tour. Où Renaud Lavillenie a égalé sa meilleure performance mondiale de l’année, franchissant de nouveau 6,01 mètres. Avant de s’attaquer à son propre record du Monde, en tentant 6,17 mètres (après son record du Monde le 15 février 2014 à Donetsk, il avait attaqué encore plus haut -6,21 m-, se blessant sur sa première tentative).

Ses trois tentatives furent abouties, et le Clermontois a assurément le record dans les jambes. A fortiori car la piste du gymnase de Nevers, trop courte, l’a contraint à diminuer son élan de deux foulées, 18 au lieu 20 habituellement !

« Les trois essais à 6,17 m laissent envisager beaucoup de choses. Ce sont des vraies tentatives et pas seulement pour faire plaisir au public » a souligné son coach Philippe d’Encausse dans L’Equipe du 8 février. A Berlin samedi prochain, ou aux France indoor, chez lui à Aubière (21 et 22 février), ça pourrait faire très mal…

Les 6,01 m et ses tentatives à 6,17 m de Renaud Lavillenie :

 

 

A noter que Valentin Lavillenie a amélioré son record personnel de dix centimètres en effaçant 5,80 m. Actuel 4e performeur mondial de l’hiver, il prend ainsi son option pour l’un des deux autres tickets pour les championnats d’Europe indoor de Prague (5-8 mars). Ils sont maintenant six à avoir réalisé les minima sur la discipline, puisqu’après les Lavillenie, Kévin Ménaldo, Damiel Dossevi et Jérôme Clavier, Nicolas Homo a franchi les 5,60 m à Nevers.

Le concours féminin a vu la victoire de la Brésilienne Fabiana Murer, championne du Monde 2011 et auteure eu passage de la meilleure performance mondiale (m.p.m) de l’année avec un saut 5,83 m.

 Les résultats du Perche Elite Tour : cliquez-ici.

Bascou continue d’impressionner :

 

A Mondeville (Calvados) samedi 7 février, Dimitri Bascou a de nouveau amélioré sa m.p.m sur le 60 m haies. Le hurdleur, disqualifié en finale des championnats d’Europe à Zurich pour avoir empiété sur le couloir voisin alors qu’il avait terminé 3e, enchaîne les performances de très haut niveau : une rentrée en 7’’62, puis 7’’54 à Nantes, deux fois 7’’53 à Karlsruhe, 7’’56 samedi en séries puis 7’’51 en finale, record personnel battu d’un centième (Aubière 2011).  Il se place comme le grand favori des championnats d’Europe indoor.

Sur le 60 m, la double championne d’Europe estivale et championne du Monde indoor de la longueur Eloyse Lesueur a couru au niveau de ses meilleures références (7’’35 en séries, 7’’40 en finale ; la Bulgare Ivet Lalova a dominé l’épreuve avec 7’’26, ex aequo avec l’Américaine Jessica Young alors que Céline Distel-Bonnet a réalisé 7’’36) ; le chrono descend pour Sandra Gomis sur 60 m haies (8’’17, à douze centièmes des minima) alors que l’heptathlète Antoinette Nana Djimou a signé 8’’23.

Les « Sud-Africains » dans le creux de la vague

 

Côté demi-fond, les Français ont semblé émoussé. La meilleure performance est à mettre à l’actif d’Hassan Chahdi, 3e en 8’02’’13 d’un 3 000 mètres remporté avec brio par le Belge Pieter-Jan Hannes (7’49’’80, record personnel). Chrono intéressant pour Hassan Chadhi (son record : 7’56’’39 en 2013) dans la mesure où le 5e du dernier cross Ouest-France est actuellement en prépa semi-marathon (8 mars à Paris), une semaine après les championnats de France de cross pour lesquels il figurera parmi les favoris.

De son côté, Yoann Kowal, douze jours après sa redescente d’Afrique du Sud, craignait le contrecoup. L’envie n’a pas suffi et le Périgourdin, en panne de sensations, a pris la 4e place en 8’06’’73. Ça devrait aller mieux à Stockholm le 19 février (1 500 m).

5e place en 8’13’’03 pour Antoine Martinet, quelques centièmes (8’13’’54) devant Romain Collenot-Sprietqui n’avait pas préparé spécifiquement ce 3 000 m, et s’est imposé le lendemain aux inters sur le cross court.

Sur le quadruple tour de piste, Brice Leroy, après avoir réalisé les minima pour Prague le week-end précédent, a couru en 1’50’’29 (5e). Le champion de France indoor 2013 est lui aussi redescendu de Potchefstroom il y a douze jours.

De son côté, Yohann Diniz a bouclé son 5 000 m marche en 18’39’’92, deux mois après avoir amélioré son propre record de France sur la distance (18’16’’76). « J’ai reçu sept mises en garde sur les deux premiers kilomètres. Ça signifie que la caisse était là mais qu’il y avait des problèmes techniques. Comme le but n’était pas de se faire sortir, j’ai fini en roue libre, en 18’39’’92 quand même. Il faut le prendre avec philosophie » a-t-il déclaré à L’Equipe.

Le triple champion d’Europe et recordman du Monde du 50 km marche prendra la direction de l’Afrique du Sud en fin de semaine et attaquera notamment le spé 20 km (lire ici), dans le but de doubler 20 km – 50 km marche aux Mondiaux à Pékin (22-30 août).

Yohann Diniz à Zurich l'été dernier (Photo Q.G)

Yohann Diniz à Zurich l’été dernier (Photo Q.G)

Emma Oudiou a bouclé son 1 500 m en 4’29’’78 (9e), une place devant Leila Boufaarirane (4’31’’49) au terme d’une épreuve très rapide (4’07’07’’ pour l’Ethiopienne Axumawit Embaye).

Les résultats du meeting de Mondeville : cliquez-ici.

A Gand en Belgique, de nombreux Français avaient fait le déplacement. Passé à 25 centièmes des minima pour les Europe à Karlsruhe (3’40’’75), Bryan Cantero a remporté le 1 500 m, mais la course ne fut pas lancée sur les bases escomptées (3’44’’35). 3’47’’04 pour Erwan Benech (4e) et 3’49’’81 pour Martin Casse (8e) en finale B.

Léo Morgana, pour sa rentrée après le stage fédéral de trois semaines en Afrique du Sud, a pris la 5e place de la finale A du 800 m, en 1’50’’46 (le Belge Pierre Antoine Balhan s’est imposé en 1’48’’65). 1’51’’61 pour Azzedine Boudjamaa (5e) en finale B,  1’51’’93 pour Gaétan Manceaux, 2e devant Thomas Larchaud (1’52’’41) de la finale C.

Sur 3 000 mètres, Simon Denissel, après son abandon à Karlsruhe, a souffert, prenant la 10e place en 8’12’’53. La course a été remportée par le Turc Halil Akkas (7’49’’79). Sur 500 m, Kévin Borlée a réalisé 1’01’’06, devançant son frère Jonathan (1’01’’28).

Clarisse Moh améliore son meilleur temps de l’année sur 800 mètres, terminant 3e en 2’04’’99 d’une course remportée par la Suissesse Selina Buchel (2’02’’68).

Les résultats du meeting de Gand : cliquez-ici.

Nouveau record de France pour Jean Blancheteau :

 

A Kirchberg (Luxembourg), grosse performance de Gaétan Bucki, qui a lancé son poids à 19,98 mètres (2e), confirmant ainsi ses 19,84 m réalisés au Big Shot fin janvier. Il se rapproche ainsi petit à petit des vingt mètres et de son record personnel indoor (20,39 m en 2011).

Sur 800 m, Kévin Gobillard a couru en 1’50’’27 (4e), son meilleur chrono de la saison. Résultats ici.

A Reims se sont déroulés les championnats de France jeunes d’épreuves combinées et de marche. A noter le titre junior pour Estelle Koffi au pentathlon (3 907 points, 5e perf française toutes catégories), qui s’est imposée devant Léa Fleury (3 858 pts) et Cassandre Aguessy Thomas (3 807).

De son côté, Jean Blancheteau a de nouveau amélioré le record de France junior du 5 000 m marche, en réalisant 20’33’’94, soit près de huit secondes de mieux que sa performance à Metz il y a deux semaines (20’41’’80). Le marcheur de l’Athle Bourgogne Sud a devancé Axel Muller (20’53’’01) et Florian Mayer (21’30’’86).

5 515 points à l’heptathlon et la victoire pour Mathias Ako Bienes chez les espoirs, devant Axel Martin (5 467 pts), les deux signant respectivement les 6e et 7e performances au bilan national. Les titres cadets et juniors sont revenus à Ludovic Besson (5 517 pts) et Maxence Pecatte (5 595 pts).

Tous les résultats : cliquez-ici.

A Eaubonne à l’occasion des championnats régionaux (résultats ici), il a manqué un petit centimètre à Jeanine Assani Issouf pour accrocher les minima au triple saut (13,99 m), alors que la championne du Monde junior du triple saut Rouguy Diallo s’est rapprochée elle-aussi des 14,00 m qualificatifs avec un triple bond à 13,83 m, de même qu’Abdoulaye Diarra à la hauteur (2,24 m ; minima : 2,26 m). Toujours à la hauteur, rentrée en 1,83 m pour Mélanie Skotnik à Karlsruhe en Allemagne.

 

Photo de « une » : Yves-Marie Quemener