->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Week-end: Diniz marche fort, Westphal court vite, Lavillenie s’amuse sur la plage

RESULTATS DU WEEK-END – De grosses performances ont été réalisées ce week-end, notamment en salle…et sur la plage !

Eh oui, Renaud Lavillenie ne bat pas que des records sur le tartan, le macadam (parvis du Trocadéro pour l’exhibition en face de la Tour Eiffel)…ou dans son jardin. Actuellement en stage à l’île de la Réunion (en compagnie notamment de Marion Lotout, Kévin Menaldo,Damiel Dossevi ou son frère Valentin), un show avait lieu sur la plage de Boucan-Canot samedi 6 décembre, avec l’ensemble de l’équipe de France en lice. A cette occasion, le Clermontois a franchi 5,85 mètres sur un sautoir installé donc sur la plage ! Une performance marquante, notamment pour le grand public, et corrobore le fait que l’athlétisme s’exporte hors des stades pour conquérir de nouveaux fans (lire ici ; pas grand monde n’aurait ainsi parlé de ses 5,85 m s’ils avaient été effectué dans un stade…).

Toujours est-il que ça promet pour l’année 2015 après une année 2014 exceptionnelle et récompensée par le titre d’athlète mondial de l’année –la première fois qu’un Français obtient une telle distinction.

Yohann Diniz marche très fort :

Retour en Métropole. Et à Reims à l’occasion d’un meeting régional indoor, où Yohann Diniz a battu le record de France du 5 000 m marche. En 18’16’’76, le Rémois a retranché une quinzaine de secondes à sa précédente marque (18’29’’44 le 26 janvier dernier à Reims) et s’est surtout rapproché à moins de dix secondes du record du Monde de la distance (18’07’’08 par le Russe Mikhail Shchennikov en 1995), Yohann Diniz étant actuellement le détenteur de deux records du Monde : 50 000 mètres sur piste (3h35’27’’2 en 2011), et bien sûr 50 km sur route, 3h32’33’’ à Zurich. Ses 18’16’’76 constituent la 7e meilleure performance mondiale de tous les temps sur la distance. Il s’agissait de sa première véritable reprise en compétition (il avait disputé deux 10 km, à Tours et Cholet, ainsi que l’Ekiden de Paris cet automne).

Liv Westphal impressionne :

L’étudiante de Boston College avait terminé à la 30e place le 23 novembre dernier des championnats nationaux universitaires américains (NCAA). Loin de ses ambitions de top 10.« J’étais très fatiguée par les voyages, les examens et je n’avais absolument pas de jambes »explique celle qui s’était également fracturé la main lors des championnats de conférence fin octobre (en tombant au départ, elle s’était ensuite imposée). « C’était parti très vite (moins de 6’20’’ aux 2 km) et je n’avais pas pu suivre. J’étais vraiment dans un jour sans » poursuit Liv Westphal qui pensait avoir été en forme trop tôt, après une première partie de saison tonitruante. « Mais je pense que j’avais juste besoin d’une petite coupure mentale. Heureusement, il y a eu les vacances de Thanksgiving ou j’ai pu rattraper un peu de sommeil ».

Samedi 6 décembre, lors du meeting indoor de Boston, Liv Wespthal a réalisé une très grosse performance, réalisant 15’31’’62 sur 5 000 mètres (troisième d’une course remportée par Sarah Disanza en 15’20’’57). « C’est assez inattendu car j’avais pas vraiment mis la la barre haute pour ce 5 000 mètres ». Officiellement, il n’y a pas de record de France du 5 000 m indoor. Mais Liv Wespthal se situe largement en deçà du record de France espoir en plein air, 15’52’’39 par Joalsiae Llado en 1996 (au bilan plein air 2014, 15’31’’62 constituerait la 3e performance de l’année derrière Clémence Calvin et Christine Bardelle), d’autant que l’on va normalement plus vite sur une piste de 400 m l’été que sur le tourniquet de 200 m (la préparation est également axée sur les objectifs estivaux). Un record qu’elle ambitionne d’ailleurs améliorer cette saison. Ce qui ne fait aucun doute si elle ne se blesse pas, comme la saison estivale dernière. En attendant, place justement à deux semaines de repos complets pour recharger les batteries (6edes Europe de cross espoirs 2013, Liv Wespthal expliquait ici pourquoi elle ne participerait pas au rendez-vous 2014, ce dimanche 14 décembre en Bulgarie).

Vidéo de la course :

Cross VAFA et 10 km du Canal :

Retour (de nouveau) en métropole avec la deuxième édition du cross VAFA  (voir la présentation ici) qui a connu une participation similaire à celle de l’an dernier (1 165 engagés). Victoires de Fatiha Idmhand et Thomas Deleu sur les cross longs.

Tous les résultats : cliquez-ici.

Chez lui à Périgueux (Dordogne) et deux semaines après son abandon au cross d’Allonnesle champion d’Europe du 3 000 m steeple  Yoann Kowal s’est imposé sur les 10 km du Canal en 30’12’’, cette course étant intégrée dans sa semaine d’entraînement. Ils furent 1 800 coureurs à boucler ce 10 km.

Tous les résultats : cliquez-ici.