->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Résultats du cross de sélection juniors à Hyères

La troisième édition du cross Hyères Méditerranée servait de support de qualification aux championnats d’Europe pour les juniors, sur le parcours même du rendez-vous continental, organisé dans trois semaines. Les résultats.

Ces sélections juniors avaient un très fort parfum de championnats d’Europe puisque les juniors masculins italiens, champion d’Europe par équipes en titre, sont également venus s’imprégner du parcours.

C’est ainsi que Yemaneberhan Crippa, champion d’Europe de la catégorie en titre et qui tentera de réaliser le doublé dans moins de trois semaines, s’est imposé sur le parcours varois. Belle performance de Fabien Palcau, douzième des Europe 2014 (alors qu’il n’était que cadet), et deuxième hier à deux secondes de Crippa (18’01’’ contre 17’59’’).

Fabien Palcau lors de son titre national chez les cadets au Pontet en 2014 (Photo Gilles Bertrand)

Fabien Palcau lors de son titre national chez les cadets au Pontet en 2014 (Photo Gilles Bertrand)

Un autre Italien, Yohanes Chiappinelli, 5e l’an dernier en Bulgarie, a complété le podium (18’02’’). Côté tricolore, Mohamed-Amine El Bouajaji (4e, 18’07’’), Jimmy Gressier (5e, 18’08’’) et Nicolas Witz (7e, 18’13’’) ont directement glané leur qualification.

C’est une surprise pour ce dernier, que l’on ne comptait pas parmi les favoris. Le sociétaire de l’Asptt Nancy avait terminé 14e des France juniors aux Mureaux en mars, et possède un record de 30’54’’ sur 10 km (décembre 2014 ; il n’était pas licencié avant 2014).

Fabien Palcau, Hugo Hay, Maxime-Hueber Moosbrugger et Jimmy Gressier aux France de cross en mars (Photo Yves-Marie Quemener)

Fabien Palcau, Hugo Hay, Maxime-Hueber Moosbrugger et Jimmy Gressier aux France de cross en mars (Photo Yves-Marie Quemener)

Baptiste Mischler (8e, 18’17’’) et le triathlète Maxime Hueber Moosbrugger (10e, 18’23’’) ont complété le top 6 et sont en ballottage favorable pour décrocher l’un des deux tickets restants (les quatre premiers étaient directement qualifiés, le complément étant à la discrétion de la DTN).

Suivent ensuite Louis Gilavert (encore cadet au niveau international, 12e et 7e Français en 18’29’’), Abderrazak Charik (14e et 8e Français en 18’37’’) alors que Hugo Hay, premier Français aux Mondiaux juniors en mars dernier (18e hier, 10e Français en 18’50’’) et Anthony Pontier, 32e l’an passé aux Europe alors qu’il n’était que cadet (28e hier) furent en retrait.

Toujours est-il que le duel Italie-France s’annonce alléchant dans trois semaines.

Cécile Lejeune enchaîne

Les juniors femmes ont été intégrées à la course des AS. C’est la senior britannique Stéphanie Twell (7e des Europe 2014 chez les seniors et 12e des Mondiaux sur 5 000 m l’été dernier à Pékin) qui l’a emporté (13’18’’), devant l’espoir Frederica Delbuono (13’26’’ ; l’Italienne fut 5e des championnats d’Europe sur 1 500 m à Zurich en 2014).

Cassandre Beaugrand, jusque là impériale dans la catégorie –témoin son solo aux France de cross en mars– a terminé sixième et deuxième junior, quelques secondes (14’06’’) derrière Cécile Lejeune (14’00’’), qui confirme sa bonne forme actuelle, matérialisée par son record de France junior du 10 km (34’31’’).

Cassandre Beaugrand lors de sa démonstration aux France en mars (Photo Yves-Marie Quemener)

Cassandre Beaugrand lors de sa démonstration aux France en mars (Photo Yves-Marie Quemener)

Suivent Alexa Lemitre (cadette deuxième année au niveau international), créditée du même chrono que Cassandre Beaugrand (14’06’’), et Lucie Picard (14’14’’), qualifiées donc pour les championnats d’Europe (les quatre premières étaient automatiquement sélectionnées).

La première, licenciée à l’Ecla Albi, a réalisé une grosse course et n’était pas attendue à ce niveau là, même si elle avait pris la cinquième place des France de cross cadettes en mars dernier.

Elise Decorte (14’17’’) et Alize Genoux (14’18’’) complètent le top 6 junior Français.

« On va faire un petit débrief et modifier pourquoi pas deux ou trois choses sur le parcours » note Samuel Bonaudo, l’un des organisateurs du cross Hyères Méditerranée, et à la tête du comité d’organisation local des championnats d’Europe. « Hormis le vent qui a soufflé fort samedi et jusqu’à dimanche matin, avant de se calmer, ça s’est bien passé et les athlètes ont adoré le cadre » assure t-il, en précisant qu’un peu plus de 1 700 coureurs étaient inscrits samedi matin (1 100 résultats enregistrés ; certains coureurs, à l’image du club de Bastia n’ont pu se déplacer en raison du fort vent), soit le meilleur total du jeune cross Hyères Méditerranée –troisième édition du nom (la manifestation avait été annulée l’année dernière en raison des très fortes intempéries).

Comme une respiration…

Après les attentats de Paris, il y avait quelque crainte concernant la participation sur les différents cross dans l’Hexagone. A Gujan-Mestras, le cross fut maintenu tard dans la semaine (jeudi). Et si les épreuves du samedi vont désertées –hormis pour les scolaires- c’est sans doute davantage en raison du mauvais temps. Car hier, le public et les coureurs avaient répondu présents à Chante-Cigale.

« Nous n’avons pas eu de pression particulière, sinon celle de renforcer la sécurité » indique de son côté Samuel Bonaudo. « J’ai reçu deux-trois mails dans la semaine de certains clubs me disant qu’ils seraient un peu moins nombreux que prévu. Mais il y avait du monde sur le parcours hier (dimanche). L’école ne s’arrête pas. La vie ne s’arrête pas ».

A Allonnes, la participation au cross dimanche fut similaire à celle de 2014. Seuls les courses scolaires habituellement prévues les mercredi et vendredi avaient été annulées sur décision de la préfecture. Dommage, tout en ayant une forte pensée aux victimes des horribles attentats (en atteste les hommages qui ont été rendus dans les trois cross), ce week-end de cross a permis de reprendre goût à la vie. Un exutoire et une respiration salvatrices…

Les résultats du cross Hyères international Méditerranée : cliquez-ici.

Photo de une : organisation.