->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Renaud Lavillenie athlète européen de l’année…avant la récompense mondiale ?

Le recordman du Monde de la perche (6,16 m) et triple champion d’Europe a été logiquement élu athlète européen de l’année la semaine passée à Bakou en Azerbaïdjan. Il pourrait faire coup double à l’occasion de l’élection de l’athlète mondial 2014, le 21 novembre prochain à Monaco. Chez les femmes, c’est la Néerlandaise Dafne Schippers, auteur du doublé 100 -200 mètres aux championnats d’Europe à Zurich, qui a reçu la distinction.

Quoi de plus logique que Renaud Lavillenie soit élu athlète européen de l’année* au cours d’une saison 2014 où il a effacé Sergueï Bubka des tablettes en s’emparant du record du Monde à Donetsk en février dernier (6,16 m), avant de remporter un troisième titre consécutif aux championnats d’Europe. Au total, il s’est adjugé 16 des 17 concours sur lesquels il s’est aligné  en 2014, ne connaissant la défaite qu’à Stockholm, quatre jours après les Europe, où le concours fut disputé dans des conditions dantesques.

« C’est une année que je ne pourrais pas oublier. Battre le record du Monde était un rêve depuis plusieurs années et personne ne s’attendait à ce qu’il se réalise » a-t-il souligné sur le site de la fédération européenne après avoir reçu son prix des mains du président de l’AEA (la fédération européenne) Hansjörg Wirz. « L’hiver a été fou. Ma principale motivation fut ensuite de rester au top et Zurich était très important. Ce fut l’une des meilleures années que j’aie connues et je vais essayer de faire encore mieux l’année prochaine ! Les conditions à Zurich n’étaient pas faciles. J’avais beaucoup de pression, la perche peut-être aléatoire mais j’étais content de l’emporter » a poursuivi Renaud Lavillenie, deuxième Français à glaner ce titre honorifique -depuis son introduction en 1993- après Christophe Lemaitre en 2010 et son tripé européen de Barcelone (côté féminin, seule Christine Arron l’a emporté en 1998).

Le perchiste clermontois a devancé le sauteur en hauteur ukrainien Bogdan Bondarenko, lauréat en 2013, ainsi que le Britannique Mo Farah (vainqueur en 2011 et 2012) auteur d’un nouveau doublé  5 000 – 10 000 mètres à Zurich, après avoir fait ses débuts en avril dernier sur marathon à Londres (2h08’21’’).

Wilhem Belocian troisième chez les espoirs

Chez les femmes, c’est la Néerlandaise Dafne Schippers, 22 ans et double championne d’Europe du 100 et du 200 mètres, qui a reçu la distinction. «J’ai commencé la saison avec l’heptathlon à Götzis et ce fut un sentiment particulier de remporter les 100 et 200 m » a indiqué l’éclectique athlète, médaillée de bronze à l’heptathlon aux Mondiaux 2013 à Moscou. Le podium est complété par la Polonaise Anita Wlodarczyk, qui a amélioré début septembre le record du Monde du marteau (79,58 m), et l’Espagnole Ruth Beitia, qui a conservé son titre continental à la hauteur.

Lors de cette cérémonie ont également été récompensés les athlètes espoirs féminins et masculins de l’année 2014. La Russe Mariya Kuchina, 21 ans, a été désignée chez les espoirs femmes, dans le sillage de sa médaille d’argent rapportée de Zurich à la hauteur, mais aussi de sa médaille d’or glanée aux Mondiaux indoor à Sopot en mars dernier (à égalité avec la Polonaise Kamila Licwinko). Elle a devancé la Suisse Angelica Moser (lauréate des JOJ à la perche avec un saut à 4,36 m) et la Tchèque Anezka Drahatova (championne du Monde aux Mondiaux juniors à Eugene sur le 10 000 m marche en 42’47’’25, nouveau record du Monde de la catégorie).

Chez les espoirs masculins, c’est le champion d’Europe du 200 mètres (en 19’’98) Adam Gemili, également champion d’Europe du 4×100 m avec le relais britannique, qui a été désigné vainqueur, devant le Polonais Konrad Bukowiecki (champion du Monde junior du poids à Eugene alors qu’il n’est que cadet) et Wilhem Belocian, auteur d’une très grande saison (champion du Monde junior sur 110 m haies en 12’’99, record du Monde à la clé ; également vainqueur pour la 4e reprise des Carifta Games).

*les athlètes vainqueurs sont ceux qui ont reçu le plus de votes de la part des médias, des membres des fédérations européennes, d’un panel d’expert de l’AEA ainsi que des fans, qui furent plus de 9 000 à voter sur la page facebook de la fédération européenne.