->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Record de France espoir pour Rénelle Lamote

De Rénelle Lamote à Renaud Lavillenie en passant par Dimitri Bascou, ce fut un très gros week-end indoor. Résumé.

Le week-end a débuté avec le match international à Glasgow*. Et Rénelle Lamote, pour sa rentrée sur le double tour de piste, a claqué une très grosse performance, s’imposant en 2’01’’97, record de France espoir indoor (que possédait Laétitia Valdonado, 2’02 »76 en 1999 à Liévin). L’été dernier, la championne de France fut proche de casser la barrière des 2’ (2’00’’06 à Monaco), avant de passer un tour aux championnats d’Europe à Zurich (éliminée en demi-finales). Les minima pour les championnats d’Europe de Prague sont bien entendus dans la poche (2’03’’50). De son côté, Claire Perraux, 5e du cross Ouest-France, a pris la deuxième place sur 1 500 mètres, derrière la Britannique Jessica Judd, finaliste aux championnats d’Europe sur 800 m (4’14’’53 contre 4’16’’49).

Rénelle Lamote aux championnats de France à Reims en juillet dernier (Photo Yves-Marie Quemener)

Rénelle Lamote aux championnats de France à Reims en juillet dernier (Photo Yves-Marie Quemener)

La championne du Monde indoor de la longueur Eloyse Lesueur a réussi elle aussi les minima, avec un saut à 6,59 m (quatre mordus sur ses six tentatives). De son côté, la vice-championne d’Europe Cindy Billaud s’est blessée sur le 60 m haies, après avoir ressenti une forte gêne aux ischios-jambiers en sortie de blocks, puis « une violente douleur au passage du dernier obstacle » terminant tout de même la course (3e en 8 »59). L’IRM a dévoilé une lésion de désinsertion partielle du tendon et la saison hivernale de la co-recordwoman de France du 100 m haies (12 »56 avec Monique Ewanje-Epée) est d’ores et déjà terminée.

Chez les hommes, troisième place en 1’49’’19 sur 800 m pour Paul Renaudie, trois jours après être revenu du stage fédéral en Afrique du Sud. Derrière l’Allemand Florian Orth (3’40’’20), 10e à Zurich, Simon Denissel (qui revenait de son côté du Portugal) a signé 3’42’’83 sur 1 500 m.

Bascou et Lavillenie améliorent leur meilleure performance mondiale de l’année

Sur 60 m haies, Pascal Martinot-Lagarde a réalisé les minima pour les Europe indoor, s’imposant en 7’’63.

Les haies hautes, justement. Dimitri Bascou, après une convaincante rentrée en 7’’62, a claqué en solo 7’54’’ à Nantes samedi 24 (7 »60 en séries). Le sociétaire de l’Us Créteil, coaché par Giscard Samba et qui ne profite plus de l’émulation des frères Pascal et Thomas Martinot-Lagarde (ils s’entraînent désormais à l’INSEP), a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année, et se rapproche à deux petits centièmes de son record personnel (7’’52 à Aubière en 2011).

Dimitri Bascou (Photo Yves-Marie Quemener)

Dimitri Bascou (Photo Yves-Marie Quemener)

Sur 800 mètres, victoire d’Erwan Benech en 1’50’’82 (record personnel indoor), dans un mouchoir de poche devant le Burundais Mahamad Tiouli (1’50’’88) et Benjamin Herriau (1’50’’94). Sur le 800 mètres féminin, émaillé de nombreuses chutes, la Béninoise Noélie Yarigo l’a emporté en 2’06’’91, devant la junior Charlotte Mouchet (2’07’’79) et Camille Laplace (coéquipière de Rénelle Lamote, 2’07’’99).

Samedi soir, le Perche Elite Tour faisait étape à Rouen. Et Renaud Lavillenie en a profité pour effacer pour la 8e fois de sa carrière les six mètres, dans une salle comble, à son troisième essai. C’est la première fois depuis son record du Monde (6,16 mètres à Donetsk le 15 février 2014) qu’il franchit à nouveau cette mythique barre. Le Clermontois a par la même occasion amélioré de huit centimètres sa propre meilleure performance mondiale de l’année.

Le saut de Renaud Lavillenie à six mètres : 

Dans le même concours, son frère Valentin a pris la deuxième place, égalant sa meilleure référence personnelle (5,70 m) alors que Kévin Ménaldo, après les frères Lavillenie, Jérôme Clavier et Damiel Dossevi, est devenu le 5e Bleu à réaliser les minima pour Prague (4e avec 5,60 m ; le Polonais Piotr Lisek a complété le podium avec 5,70 m). A ce jour, dix athlètes français ont réalisé les minima pour ces Europe indoor.

De son côté, la toute récente recordwoman de France de la perche Marion Fiack a pris la 2e place avec  4,56 m, derrière la Grecque Nikolete Kiriakopoulou (4,67 m).

Enfin, à Metz, Jean Blancheteau a amélioré le record de France junior du 5 000 m marche, en réalisant 20’41 »80 (le précédent record appartenait à Anthony Gillet, 20’48 »44 en 1995) ; il s’agit de la 2e marque de la saison derrière les 20’00 »02 d’Antonin Boyez). Le sociétaire de l’Athlé Bourgogne Sud, 14e des Mondiaux juniors à Eugene l’été dernier sur 10 km, possède déjà les meilleures références nationales en cadet sur 5 000 m indoor (21’41 »11) et 10 000 m outdoor (44’47 »5).

l’Allemagne a remporté le match avec 50 points, devant la France et la Grande-Bretagne (49 points) alors que l’Ecosse a terminé 4e (35 points).

Tous les résultats du meeting de Glasgow : cliquez-ici.

Tous les résultats du meeting de Nantes : cliquez-ici.

Tous les résultats du Perche Elite Tour : cliquez-ici.