->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Prom’Classic à Nice : Yohan Durand pour la passe de deux

Vainqueur l’an dernier devant Hassan Chahdi, Yohan Durand sera en lice pour réaliser la passe de deux lors de la Prom’Classic dimanche à Nice, sur un parcours modifié.

Comme l’accoutumée, la Prom’Classic est le premier gros évènement running de l’année civile, ce dimanche 8 janvier. Des milliers de coureurs prendront le départ d’une 18e édition particulière, puisqu’à la suite de l’attentat du 14 juillet dernier, aucune manifestation sportive n’a et n’aura lieu sur la Promenade des Anglais jusqu’au 14 juillet prochain.

La course, rebaptisée pour l’occasion Prom’Classic Express, a vu de fait son parcours modifié, et sera donc moins propice à claquer un chrono – on ne pouvait de toute façon pas faire plus roulant que le parcours habituel (cinq kilomètres sur la Prom’ puis virage à 180 degrés et le deuxième cinq kilomètres en redescendant la Prom’). Dans quelle mesure  ?

« Un tiers du parcours est au cœur de Nice, autour du Musée, de la Tête Carrée et les deux autres tiers en aller-retour sur la voie rapide (la Prom’Classic Expres y fait directement référence, ndlr), dans le centre de Nice. Ce qui permettra d’avoir une vue sur les toits du Nice, comme pendant quelques années où le semi-marathon passait. ça sera un peu moins plat. Quand on sort de la voie rapide pour la reprendre dans l’autre sens, il y a une descente et une remontée. Et on aura trois ou quatre virages alors qu’on avait avant qu’un seul demi-tour. Elle sera moins rapide, c’est clair, mais ça va. Si on a fait ce choix là, c’est pour essayer de toujours maintenir une course assez rapide, et dans un dispositif sécuritaire possible. Car trouver un 10 km dans Nice en faisant deux grosses lignes droites, ça voulait dire bloquer toutes les intersections, mettre des forces de police etc…c’était impossible » nous expliquait fin novembre Pascal Thiriot, président d’Azur Sport Organisation, organisateur de l’épreuve.

La véritable réponse sera donnée dimanche à la lecture des chronos.

IMG_9333

Vainqueur l’an passé devant Hassan Chahdi (28’57’’ contre 29’00’’), Yohan Durand tentera de réaliser la passe de deux. Si le Bergeracois, qui surfait alors sur sa 8e place aux championnats d’Europe de cross, est focalisé sur le marathon de Paris en avril prochain, sa forme semble être plus ou moins similaire à celle de 2016 à la même époque, témoin ses 29’14’’ réalisés à Houilles il y a trois semaines.

Triple vainqueur de l’épreuve (2012, 2014 et 2015), Abdellatif Meftah fera aussi partie des favoris. Eloigné un an et demi des radars athlétiques, il revient progressivement aux avant-postes depuis cet automne, et vient de prendre la 22e place aux championnats d’Europe de cross.

A suivre également l’étonnant James Theuri, qui avait claqué un improbable 28’55’’ aux France à Langueux en juin dernier (glanant ainsi sa sélection pour les championnats d’Europe de semi-marathon à Amsterdam, avant de subitement déclarer forfait au dernier moment). Le sociétaire de la Sco-Ste Marguerite Marseille est plus en retrait depuis –sa meilleure performance, parmi sa dizaine de courses disputées, étant ses 29’34’’ réalisés à Houilles.

IMG_2843

Pierre Urruty, qui avait amélioré son record personnel –sur route- l’an passé à Nice (29’20’’) fera figure d’outsider. Il fut crédité de 29’52’’ à Houilles, alors que des coureurs ne figurant pas sur le plateau élite pourraient aussi s’immiscer pour la lutte pour le podium.

Côté féminin, pas de Fanny Pruvost, victorieuse l’an dernier. Mais une ancienne lauréate (en 2012), Laurane Picoche, sera favorite de la 18e édition. Elle reste sur une dixième place en 33’56’’ à Houilles. Martha Komu, 2e l’an passé (34’16’’) devrait être sa principale adversaire.

Départ de la Prom’Classic dimanche 8 janvier à 9 heures.

Le départ et l’arrivée sont situés à l’esplanade Kennedy.

Site officiel de la Prom’Classic : cliquez-ici.

Photos : ©Mouv-Up et © Guillaume Bouvet