->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Présentation du cross d’Edimbourg 

Le cross international d’Edimbourg a lieu ce samedi  10 janvier dans la capitale écossaise. Présentation de l’épreuve, avec notamment le match international Grande-Bretagne – Europe – Etats-Unis. Seul Timothée Bommier côte Français sera en lice.

Ce match fait le sel de l’épreuve depuis 2011. L’an passé, la Grande Bretagne s’était imposé avec 159 points, devant l’Europe (172) et les Etats-Unis (203) à Hollyrood Park. Le classement s’établit en additionnant les places des six meilleurs athlètes de chaque équipe dans les deux courses seniors (8 km pour les hommes ; 6 pour les femmes), ainsi que les quatre meilleurs athlètes de chaque équipe dans les deux courses juniors (6 km pour les hommes ; 4 km pour les femmes).

L’équipe britannique féminine sera emmenée par la championne d’Europe de cross Gemma Steel, qui vient de s’imposer lors de la corrida de Madrid le 31 décembre. Steel ambitionne en 2015 un top 10 aux Mondiaux de cross le 28 mars à Guiyang en Chine, avant de faire ses débuts sur marathon à l’automne prochain.

Chez les hommes, l’équipe européenne aura pour leaders Polat Kemboi Arikan et Alemayehu Bezabeh, respectivement champion d’Europe et médaillé de bronze à Samokov. Ils devraient offrir une sérieuse réplique à l’Américain Chris Derrick, vainqueur en 2014 et qui défendra son titre.

Timothée Bommier seul Français

Mo Farah a de son côté déclaré forfait en raison d’une grippe contractée lors des fêtes de fin d’année et qui l’a contraint à stopper l’entraînement. On retrouvera également sur la ligne de départ Timothée Bommier, 10e des championnats d’Europe de cross (l’équipe continentale a été constituée à partir des résultats du rendez-vous bulgare).

« Je prends tout ce qu’il y a à prendre » souligne le Clermontois* qui avait initialement prévu de disputer la Prom’Classic à Nice. « ça m’aurait peut-être permis de valider un chrono sur 10 km mais ça sera pour une prochaine fois. Ça me fait plaisir d’aller en Ecosse ».

Sur le pont depuis août, Timothée Bommier a allégé le volume d’entraînement depuis les Europe de cross et ce jusqu’à la fin de l’année. « Je n’ai pas non plus envie de me griser à préparer ça. Je serais peut-être un peu plus en dedans. Mais je suis obligé car il faut à un moment couper. Ça fait quatre mois que je suis dessus. Mais peut-être que je vais gagner en fraîcheur. J’y vais avec des ambitions mais sans non plus me prendre la tête ».

Si plusieurs Tricolores avaient initialement été sélectionnés, seul Timothée Bommier est du voyage. Sophie Duarte sera en lice à Nice, alors que Florian Carvalho (4e à Samokov) est en Afrique du Sud pour le désormais traditionnel stage fédéral de début d’année. Enfin, la junior Cassandre Beaugrand a fait l’impasse, relâchant la pression à l’issue des championnats d’Europe de cross (7e) et d’une excellente saison 2014, autant en triathlon qu’en course à pied.

A noter qu’un cross court de 4 km est également organisé avec quelques uns des meilleurs mondiaux, tel qu’Asbel Kiprop, Jairus Birech, le vainqueur sortant américain Garrett Heath ou encore son compatriote Dathan Ritzenhein, qui vient de s’imposer mardi dernier lors du célèbre cross Campacio à San Giorgio Su Legnano en Italie.

Ces épreuves seront précédées par un 5 km populaire qui a fait le plein avec 3 000 coureurs engagés, et ouvre la série des Great Run, cette quinzaine de compétitions très populaires et organisées toute l’année en Grande-Bretagne.

* à retrouver dans le prochain numéro de VO2 Run un portrait de Timothée Bommier.

 Photo : Timothée Bommier à Allonnes (Photo Yves-Marie Quemener).