->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Près de 90 000 coureurs classés pour la Wings for Life World Run

L’édition 2016 de la Wings for Life World Run a réuni dimanche 8 mai dans 33 pays quelque 90 000 coureurs sur les 130 732 inscrits (pour 203 nationalités différentes annoncent les organisateurs).

La troisième édition de la course mondiale Wings for Life World Run s’est déroulée ce dimanche 8 mai. Le coup d’envoi de l’épreuve, qui aide la recherche sur les lésions de la moelle épinière, a été donné simultanément à partir de 13h00 dans 33 pays.

La particularité de la Wings for Life World Run? Un concept inédit : pas de ligne d’arrivée mais une « catcher car » qui s’élance trente minutes après le départ, à la poursuite des coureurs pour les éliminer en arrivant à leur hauteur.

Cette « catcher car » (littéralement voiture attrapeuse) s’élance trente minutes après le départ des coureurs (à 13h30 donc à Rouen). Sur des bases de 15 km/h, cette voiture synonyme de ligne d’arrivée ambulante accélère ensuite progressivement (16 à l’heure à partir de 14h30 ; 17 à l’heure à partir de 15h30 ; 20 à l’heure à partir de 16h30).

Georgio Calcaterra a remporté la course mondiale à Milan (Italie) après avoir parcouru 88,44 km en 5h30. Il pulvérise le record mondial établi l’an passé par Ketema Lemawork (Aut) de plus de 8 km !

La Japonaise Kaori Yoshida a été la dernière femme dans le monde à se faire rattraper par la « catcher car » après 65,71 km parcourus de nuit à Takashima.

image_proxy_large (5)

En France, à Rouen, c’est le Français Teddy Bezancon, 34 ans, qui s’est imposé au bout de 59,29 km avalés en un peu plus de 4 heures. 3 545 coureurs ont été classés sur l’étape française.

 « J’ai regardé les deux précédentes éditions de Wings for Life World Run à la télévision, j’avais vraiment envie de prendre le départ cette année mais je n’avais pas d’objectif précis. J’aime beaucoup le format très original qui permet de se confronter aux meilleurs. Je suis marathonien donc je n’ai pas l’habitude de dépasser les 42 km. C’est devenu plus difficile à partir du 53ème, il était temps que la catcher car me rattrape » a-t-il souligné.

Chez les femmes, la lauréate de la course française est la Polonaise Anna Wasik, qui a gardé le sourire tout au long de ses 43,44 km !

image_proxy_large (3)

Nathalie Vasseur et Simon Munyutu, tous deux vainqueurs des éditions françaises 2014 et 2015,  ont signé un doublé tricolore en Floride en s’imposant à Sunrise avec respectivement 54,53 km et 61,54 km parcourus.

En Afrique du Sud, c’est également un Français, Thibaut Baronian, titré en en 2014 qui remporte le titre avec 62,84 km.

image_proxy_large (2)

image_proxy_large (4)

image_proxy_large

Les résultats de l’étape française à Rouen : cliquez-ici.

Tous les résultats de la Wings for Life World Run: ici

Revoir la course en vidéo ici.

Photos : Vincent Curutchet for Wings for Life World Run, Philippe Montigny.