->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Championnats de France Elite : Paul Renaudie de main de maître sur le 800 mètres

Passé tout près de l’élimination la veille en séries, Paul Renaudie a géré de main de maître la finale du 800 mètres, prenant la tête dès les premiers mètres, et remportant la course en résistant au retour du Lillois David Verbrugghe.

Le 800 mètres indoor est bel et bien une course singulière. Samedi, Paul Renaudie avait frisé l’élimination en raison d’un relâchement trop précoce dans la dernière ligne droite. De son côté, le grand favori, Brice Leroy, meilleur chrono des engagés et tenant du titre, n’avait pu éviter l’écueil des séries, alors que Kévin Gobillard avait fait forte impression.Seulement, à peine la course lancée qu’une bousculade secouait le peloton, et Kevin Gobillard lâchait une dizaine de mètres dans l’affaire. Rédhibitoire. Car devant, Paul Renaudie imposait son tempo, 53’’92 au 400 mètres.

«Bernard (Mossant, son coach), m’avait donné cette consigne de partir devant, comme en séries où je m’étais fait surprendre dans dernière ligne droite. Là, il m’avait dit de partir fort, car c’est là où je suis le meilleur, en mettant un bon train. Je suis parti vite. Je me suis mis à l’abri car cela empêche les autres d’attaquer» explique Paul Renaudie.

«Une grosse grosse bronca»

Kévin Gobillard par exemple, dernier une bonne partie de la course en raison de la bousculade initiale, parvint à relancer dans les 200 derniers mètres pour aller quérir la médaille de bronze. Mais il partait de très loin pour recoller à un Paul Renaudie résistant au retour de David Verbrugghe, pour s’imposer, en 1’48’’94. Et le Bordelais, chez lui, fut accompagné dans l’ultime tour par une jolie ovation.

«Il y a une grosse grosse bronca dans les derniers 200m » sourit-il. «Je l’ai bien entendue. C’était la première fois que j’avais autant d’encouragements dans une dernière ligne droite et c’était vraiment génial. Je suis très content de ce titre, ça fait bien plaisir, surtout que la manière est là» poursuit-il. Une joie attestée par ce point rageur brandi une fois la ligne d’arrivée franchie. De quoi le mettre en confiance pour la suite de la saison, avec dans le viseur les championnats d’Europe de Zurich, dans une épreuve outrageusement dominée en France par Pierre-Ambroise Bosse.«Cet un hiver qui fait du bien pour la confiance. J’ai bien travaillé et ça fait du bien de gagner des courses comme ça» conclut Paul Renaudie, demi-finaliste il y a deux ans du rendez-vous continental.

Le podium : 1. Paul Renaudie, 1’48’’94 ; 2. David Verbrugghe, 1’49’’44 ; 3. Khaled Benmahdi (Algérie), 1’49’’81 ; 4. Kévin Gobillard (médaillé de bronze), 1’50’’04.