->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Championnats d’Europe : Mo Farah double la mise sur le 10 000 mètres, Bouabdellah Tahri 7e

Vainqueur en 2010 à Barcelone, Mo Farah avait fait l’impasse sur le 10 000 à Helsinki (il n’avait disputé que le 5 000 m où il s’était imposé) pour préparer les JO. Il engrange donc son second titre continental sur la distance, après un nouveau dernier tour ébouriffant, poussé par les Turcs Kaya et Arikan. Et il y a moins d’un mois, il se trouvait dans un lit d’hôpital…

Mo Farah s’était évanoui à l’arrivée du semi-marathon de New York en mars, disputé en préparation du marathon de Londres. Le mois dernier, il avait annoncé son forfait pour les Jeux du Commonwealth, et a précisé la raison avant le début de ces championnats d’Europe: il s’est de nouveau évanoui, cette fois-ci à l’issue d’une séance d’entraînement alors qu’il se trouvait en stage à Park City aux Etats-Unis. Le double champion olympique et du Monde a même passé quatre jours à l’hôpital, les médecins pensant qu’il avait «quelque chose au cœur».A Zurich, ce sont ses adversaires qui se sont évanouis face à la déferlante du Britannique dans le dernier tour. 54’’11, presque à ses plus belles heures. Tellement rapide que son cœur aura pu lâcher…

La course était partie sur des bases plutôt étranges. 1’11’’ au premier 400. Bouabdellah Tahri et Mo Farah fermait la marche. Puis l’Italien Daniele Meucci relança l’allure. Le Britannique dut fournir l’effort nécessaire pour boucher les vingt mètres, avec le Messin dans son sillage. Le groupe de tête explosa ensuite sous l’impulsion de Polat Arikan, vainqueur il y a deux ans à Helsinki. Relayé ensuite par son compatriote Ali Kaya, double champion d’Europe…junior l’an passé à Rieti (5000 et 10000 m), les Turcs menèrent un groupe de sept athlètes sur des bases 2’50’’ environ au kilo (14’09’’54 à mi-course), selon les à-coups.

Le Belge Bashir Abdi tenta sa chance à moins de deux kilomètres de l’arrivée, passant de 1’10 à 1’05’’ au tour. Sans réussir à faire la différence, excepté pour Bouabdellah Tahri, qui explosa sur la fin de course. Avant donc ce dernier tour qui fit lever le Letzigrund, estomaqué par la foulée endiablée de Mo Farah, poussé dans la ligne opposée par les Turcs Kaya et Arikan, finalement 3e et 4e.

Car c’est un autre Britannique, Andy Vernon, à l’opposé de l’allure fluide des coureurs de fond avec sa foulée de déménageur, qui arracha la médaille d’argent dans l’ultime ligne droite, après s’être retrouvé au couloir trois à la cloche en doublant des retardataires.

«C’est à moi de me remobiliser, on verra si je suis un bonhomme»

De son côté, Bouabdellah Tahri ne trouvait pas d’explication à sa septième place, lui qui escomptait glaner une médaille pour son premier grand championnat sur la distance (il avait toujours couru aux Europe sur le steeple, obtenant l’argent en 2010). «Ce que j’ai fait aujourd’hui, c’est de la merde. Il n’y a pas d’autre mot. Se préparer pendant tant de mois pour être avec eux à deux tours et demie de l’arrivée et se faire démonter comme je suis fait démonter…Je n’avais pas les jambes quand ça a démarré. J’ai eu un point de côté durant toute la course, je ne sais pas pourquoi. J’ai essayé de le gérer tant bien que mal. C’était impossible de changer de braquet quand ça accélérait, et dieu sait que je l’ai travaillé. Je n’ai pas répondu présent, tout simplement. J’avais senti le sentiment d’être prêt».

Place au 5000 mètres désormais, samedipour une finale directe? «C’est à moi de me remobiliser, on verra si je suis un bonhomme». Mo Farah, lui, pourrait supplanter Emile Zatopek dans l’histoire, en devenant le premier athlète à réaliser à deux reprises le doublé 5000 – 10000 m (après 2010 Zatopek l’avait emporté en 1950 sur les deux distances, et en 1954 sur le 10000 3e sur le 5000 m)…A moins qu’il ne s’évanouisse d’ici samedi?!

Les résultats: 1. Farah, 28’08’’11 2. Vernon, 28’08’’66 3. Kaya, 28’08’’72 4. Arikan, 28’13’’61 5. Abdi, 28’19’’79 6. Meucci, 28’19’’79 7. Tahri, 28’25’’03 8. La Rosa, 28’49’’99 9. Moen, 28’50’’53 10. Rybakov, 28’53’’48.