->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Championnats d’Europe : ça passe pour Rénelle Lamote, Justine Fedronic et les hurdleurs

Les trois Français en lice sur 110 m haies ont passé sans souci le cap des séries. De même que Rénelle Lamote sur 800 mètres, ainsi que Justine Fedronic même si celle-ci a dû attendre la dernière série pour passer au temps.

Après le 20 km marche, direction le Letzigrund pour la deuxième session matinale. A la hauteur, le recordman de France Mickaël Hanany a échoué lors des qualifications, ne parvenant pas à sauter au-delà de 2,19 mètres. Les favoris Bogdan Bondarenko, Ivan Ukhov et Andriy Protsenko se sont qualifiés sans souci (2,23 mètres). Sur 110 m haies, le leader européen et tout récent recordman de FrancePascal Martinot-Lagarde faisait son entrée en lice.

«Les jours qui ont suivi Monaco, j’étais forcément sur la lune pendant un petit moment. J’ai reçu un tweet d’Allen Johnson (champion olympique et quadruple champion du Monde) qui m’a dit: “welcome to the sub 13 club“. J’ai kiffé. Je fais partie de ce petit club d’athlètes qui a fait moins de 13 secondes. C’est exceptionnel. Avoir de la reconnaissance de ces personnes là ça fait plaisir. Maintenant, aujourd’hui je suis revenu sur terre. L’objectif, c’est Zurich» soulignait-il il y a deux jours.L’athlète désormais coaché par Giscard Samba (depuis mars)a fait le job, s’imposant en 13’’29 (-0,7), même s’il a heurté la cinquième haie. « Je m’en fous de ma grosse faute! Si je cours en 13’’29, c’est que je suis en bonne forme ».

Dans la deuxième série, victoire également pour Dimitri Bascou, en 13’’35 (+0,4) alors que Thomas Martinot-Lagarde a pris la deuxième place de la 4e série en 13’’46 (+0,7), derrière l’outsider numéro 1 de son frangin, le Russe Serguey Shubenkov (13’’29 également).

Sur le double tour de piste, Justine Fedronic et Rénelle Lamote entamaient leur premier gros championnat senior. La première s’est fait une frayeur, passant au temps (les trois premières étaient directement qualifiées) après avoir pris la 4e place (sur six athlètes au départ) en 2’02’’01. «Je n’ai pas trouvé le jus dans le dernier 100 mètres pour accélérer» a-t-elle expliqué.

De son côté, Rénelle Lamote, championne de France à Reims et impressionnante cette année, a pu compter sa probante expérience aux championnats d’Europe par équipes fin juin (2e). «J’ai fait ce que le coach (Thierry Choffin) m’avait dit : courir devant et prendre des initiatives, comme à Braunschweig. Ça a fini assez fort. Dans la dernière ligne droite, j’ai tout donné. Mais comme l’allure n’avait pas été très rapide jusque-là, ça n’a pas été trop dur. L’enchaînement des courses, c’est une première pour moi au niveau international. Je compte sur le staff pour me remettre à neuf ! Ce serait super de passer en finale».

La finale, Alexandra Tavernier y a brillamment accédé, en lançant son marteau à 70,91 m au premier essai (il fallait faire 69,50 m pour directement se qualifier).Prochaines étapes : demi-finale du 110 m haies jeudi à19h15, finale à 21h50. Demi-finale du 800 m féminin jeudi à 18h38, finale samedi à 16h05. Finale du marteau féminin vendredi à 20h40.