->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

La fête au Marathon du Golfe de Saint Tropez

Ce dimanche 31 mars s’est déroulée la deuxième édition du Marathon International du Golfe de Saint-Tropez qui a accueilli 3 251 coureurs et enregistré un nouveau record !
1 8h00 en ce premier jour d’heure d’été, la joie mêlée à l’excitation se lisait sur le visage de chacun au moment du départ. Le levé de soleil a accompagné les coureurs sur la ligne jusqu’à l’habituel clapping qui annonçait le départ imminent de la course. Sur l’air de «Welcome To Saint-Tropez», Eloyse LESUEUR, marraine de l’épreuve, donne le départ de ces 42,195 km de Sainte-Maxime à Cavalaire-sur-Mer. Avec 6 formats de course (individuel, Transgolfe, duo 2×21, relais à 4, relais à 6 et relais 7) tous les passionnés de course à pied, aussi bien coureurs que spectateurs, étaient au rendez-vous !
Le mot d’ordre de ce marathon : la fête ! Césars, Pamela Anderson, Coccinelles sans oublier les célèbres gendarmes de Saint-Tropez, tous étaient là pour célébrer le printemps avec cet événement sportif. Les concurrents ont ainsi parcouru les 42 km de ce marathon d’exception déguisés ! Des animations dansantes et des dégustations de vin des vignobles locaux étaient proposées tout au long du parcours pour accompagner et soutenir les coureurs à travers des paysages à couper le souffle : d’un côté Port Grimaud, le port de Saint-Tropez, les vignobles et la grande bleue de l’autre : MAGIQUE !
A l’arrivée, à Cavalaire-sur-Mer, chaque finisher a eu la joie de se voir remettre autour du coup la médaille en or tant convoitée et de déguster la fameuse tarte Tropézienne ! Médailles autour du cou, les coureurs, quelle que soit la distance choisie, savourent à présent leurs exploits personnels les pieds dans le sable, face à la mer, sous le soleil azuréen !

 


Le caractère festif de ce marathon n’a pas empêché la tête de course de se frayer un chemin rapide pour creuser l’écart avec le reste des concurrents. Pour cette deuxième édition, il fallait tenir la cadence ! Malgré un parcours complexe avec pour principale difficulté la montée du Col de Collebasse au 33ème km, les favoris de la course n’ont pas manqué aux attentes de l’organisation, bien au contraire.
Le Kenyan, RUTTO Lani, annoncé comme le grand favori de l’épreuve avec un record personnel en 2h06’34’’, finit par s’échapper de la tête de course au km 35 pour s’emparer de la victoire en 2h14’48’’ pulvérisant ainsi le record de l’épreuve qui était de 2h18’33’’. Ses compatriotes BIRECH Phillip et SUGUT Eiud terminent respectivement à la seconde et
troisième place en 2h17’41’’ et 2h20’37’’.
Chez les femmes, BALOGH Blanka décroche la première place en 3h20’06’’. Ses adversaires AUGER Florence et GODEFROY Lemy terminent respectivement en 3h24‘12‘‘ et 3h28‘31‘‘.
Le premier français et régional, Thibaud GUEYFFIER termine à la 5e place au scratch en 2h42’25’’.