->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Marathon du Beaujolais 2016 – Fleureton comme à la maison

Tenant du titre, Cédric Fleureton a remporté aujourd’hui son 2e marathon du Beaujolais successif – qui était également le 2e de sa carrière – en 2h29:39, pulvérisant de près de 4 minutes son temps de l’an dernier, malgré un vent frais soufflant sur le parcours. Après une saison de trail très bien remplie, avec notamment un 3e titre de Champion de France de trail court, et une 3e place sur la Grande Course des Templiers il y a moins d’un mois, l’ancien triathlète de haut niveau a encore surpris son monde, à commencer par lui-même. « Je m’épate tous les jours. J’ai fêté mes 43 ans il y a deux semaines, et tous les matins, je remercie le ciel de m’avoir donné ces jambes » dira Cédric, très ému par cette victoire conclue dans les rues où il a grandi, enfant.

FullSizeRender

Le Caladois aura dû livrer une âpre bataille contre son dauphin du jour, le Kenyan de Décines Eliud Sugut, déjà crédité en 2014 à Annecy d’un 2h16 :53. Parti tambour battant à l’assaut des vignobles du Beaujolais et des 6 domaines viticoles et leurs châteaux, Fleureton voyait revenir le Kenyan vers le 14ekm. « Il m’a clairement dit qu’il ne prendrait aucun relais, car il avait une course demain (ndr : le semi de Vénissieux). Je m’attendais donc à ce qu’il me colle les basques jusqu’au final, et qu’il me dépose dans les derniers mètres » raconte Fleureton. « Ca ne me gêne pas de faire la course devant, et je n’allais pas baisser pavillon comme ça ». Fleureton attaquait en effet dans la dernière bosse d’un parcours loin d’être plat (432m D+), aux alentours du 32e km. « C’est vrai que quand ça monte, c’est un terrain favorable pour moi, et j’ai lâché Sugut, avant de gérer sur la fin de parcours, plutôt descendant ».

Premier athlète à faire le doublé, et de manière successive, Fleureton n’avait pas fait de cette course un objectif, c’est dire. C’était simplement une belle occasion de fêter sa fin de saison, sur ses terres d’enfance, et sur une épreuve des plus festives, comparable à son aînée du Médoc, où la plupart des 2000 concurrents viennent passer un bon moment en laissant tomber le chrono, sans manquer de goûter aux ravitos locaux toujours bien servis….

Magali Fleche, vainqueur fille en 3h07

Magali Fleche, vainqueur fille en 3h07

Ajoutés aux 5400 concurrents du semi – remporté par un Bob Tahri reparti pour de nouvelles ambitions sur marathon (1h10 :29), aux 5600 du 12 km, et aux 2000 de la nouvelle épreuve au programme 2016, la Beaujolais Colors (2000 partants), le marathon du Beaujolais confirme sa montée en puissance, avec 15000 participants. Avec 1000 étrangers au départ (dont 129 russes, plus forte délégation étrangère), l’épreuve s’est engagée sur un projet baptisé Cap 2020, où l’ambition est désormais de rassembler 20 000 concurrents dans quatre ans, dont 3000 étrangers, et 80 pays.

CO3A9509 CO3A9515

Pour essaimer l’esprit festif et convivial de l’épreuve, le Marathon comptera dès l’an prochain sur un nouveau parrain, en la personne de François d’Haene, trailer de haut niveau et viticulteur. On ne pouvait trouver meilleur symbole…

GALERIE PHOTOS

Résultats : https://results.chronotrack.com/event/results/event/event-25221

Luc Beurnaux