->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Marathon des Causses – Fleureton et Dewalle vainqueurs

Double champion de France de trail court, Cédric Fleureton a imposé sa foulée hier sur le 37,500 km (+/- 1670 m) du Marathon des Causses en 2 h 50’08.

Cédric Fleureton connaissait son principal adversaire : Renaud Jaillardon (4e du Marathon du Mont-Blanc). Et pour sa première participation, Cédric a choisi de partir seul et rapidement. Sa victoire construite, il a confirmé qu’il était bien le meilleur Français sur le format 30-40. De quoi l’encourager à monter sur une autre distance.  » Je n’en ai pas forcément envie, explique-t-il. Ni pour la compétition, ni pour la préparation. Mon corps à 42 km et cette distance me convient bien.  »
Ancien membre de l’Equipe de France de triathlon, Cédric a apprécié le parcours. Un tracé qui lui ressemble.  » C’était technique avec des parcours roulantes. Comme je monte bien, que je descends bien et que j’ai une bonne vitesse de base, j’étais sur un profil qui convenait. Seul bémol, lorsque j’ai rattrapé les coureurs de la Mona Lisa. C’était compliqué sur les singles. Autant pour eux que pour moi.  »
Malgré le succès de l’Equipe de France de trail,  Cédric n’envisage pas une carrière internationale, comme en triathlon.  » Aller sur du plus long ne m’intéresse pas et mon corps non plus…  »
C’est sur le circuit cross-country que Cédric va poursuivre sa saison.  » Je veux continuer à courir pour me faire plaisir. Et cela fait 10 ans que je n’ai plus fait de cross.  » L’occasion de refaire de la vitesse. Ce qui ne lui a pas manqué sur le Marathon des Causses.

dewalle

Christel Dewalle, évidemment

Personne au féminin n’était en mesure de prendre la foulée de Christel Dewalle sur le Marathon des Causses (37,500 km, +/- 1670 m). En 3 h 35’34, la quadruple championne de France, mais également recordwoman du monde du kilomètre vertical (34’44), s’est offert un premier succès dans l’Aveyron.
Ce Marathon des Causses 2015 est une histoire de champion de France. Après le succès de Cédric Fleureton au masculin, Christel Dewalle a réussi sa première course dans l’Aveyron. A la lecture de son palmarès, c’était une évidence : double championne de France de trail court (2014 et 2015), de course en montagne (2013) et du kilomètre vertical (2014), dont elle détient le record du monde du kilomètre (34’44) depuis 2014. Encore fallait-il qu’elle soit capable de montrer sa polyvalence sur le « roulant » tracé aveyronnais.
« J’ai trouvé ce parcours très intéressant, commentait-elle à son arrivée. Il y avait des montées bien raides, des descentes très techniques – encore de ce que l’on peut trouver en montagne. Et sur le plateau, il fallait courir vite… Ce tracé m’a permis de montrer que j’étais polyvalente et de travailler dans des paysages superbes. C’était la première fois que je venais aux Templiers et je ne suis pas déçue. »
Une première fois que Christel a partagée en famille avec ses filles Océane et Alexia, 4e et 11e de la Kinder Trail. Ce succès millavois ne devrait pas être le dernier pour la quadruple championne de France. « J’envisage de participer à l’Urban Trail de nuit (le 7 novembre) à Lyon. Mais je n’ai pas de dossard… » Pourtant, sa présence au LUT by Night semble une évidence.

Bruno Poirier