->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Marathon de Paris : le plateau dévoilé

Après une édition 2014 du marathon de Paris marquée par les premiers pas de Kenenisa Bekele sur la distance, ils seront nombreux à vouloir succéder à l’Ethiopien au palmarès. De nombreux Français seront aussi au départ. 

Le marathon de Paris avait réalisé un gros coup l’an dernier, en attirant Kenenisa Bekele pour ses débuts sur marathon. Le double recordman du Monde sur 5 000 et 10 000 mètres avait fait très forte impression, s’imposant en 2h05’04’’, améliorant le record de l’épreuve de quelques secondes. Il n’y aura pas de tête d’affiche estampillée « grand public » pour l’édition 2015, programmée le 12 avril prochain, alors que Kenenisa Bekele, qui dispute son 3e marathon ce vendredi 23 janvier à Dubai, sera en lice au printemps prochain à Londres (lire ici).

Mosop dans les pas de Bekele ?

Mais du beau monde tout de même, à commencer par le Kényan Moses Mosop, l’un des marathoniens les plus rapides de l’histoire fort de ses 2h03’06’’ réalisés à Boston en 2011 (parcours toutefois non homologué).

Après être sorti des écrans radars, Moses Mosop vient de remporter le 3 janvier dernier le marathon de Xiamen en Chine, en 2h06’19’’. Il sera l’un des favoris, sinon le principal.

Derrière, ils sont trois de plus à afficher une meilleure référence à moins de 2h06’, et en comptant Mosop, neuf au total à déjà avoir couru en moins de 2h07’, sur une distance, où on l’a dit et on le répète, les limites au plus haut niveau sont sans cesse repoussées…

A suivre particulièrement Vincent Kipruto, vainqueur à Paris en 2009 (2h05’47’’), à Francfort en 2013 (2h06’15’’) et titulaire d’un record à 2h05’13’’ (Rotterdam 2010) ou l’Ethiopien Bazu Worku, 3e du marathon de Berlin en 2010, à 20 ans, en 2h05’25’’ (record personnel)…

Les Français(e)s se lancent

Côté français, le plateau n’est pas encore complètement ficelé mais on retrouvera au départ Abdellatif Meftah, le 6e des championnats d’Europe à Zurich en 2h13’16’’. Sa dernière apparition à Paris remonte à 2013 où il avait terminé 15e et 2ème Français en 2h12’25’’ (il avait ensuite couru en octobre suivant en 2h11’05’’ à Francfort), juste derrière Benjamin Malaty (13e en 2h12’00’’, 15e à Zurich en 2h17’09’’), qui pourrait être aussi en lice dans la capitale le 12 avril. 13e à Zurich en 2h16’04’’, Jean-Damascène Habarurema devrait être au départ, lui qui possède un record sur la distance de 2h12’40’’ (Berlin 2013).

Yohan Durand, actuellement en stage au Portugal, fera ses débuts sur la distance, de même que Timothée Bommier, tout récent 10e des championnats d’Europe de cross à Samokov*, les frères Michael et Damien Gras, ainsi et Yassine Mandour, qui se lance lui aussi sur les 42,195 km.

marathon_paris_peloton_tete

Côté féminin, alors que la championne d’Europe de la discipline Christelle Daunay courra à Londres deux semaines plus tard, les débuts de Sophie Duarte seront particulièrement attendus. Quatre-cinq marathoniennes devraient se disputer la victoire avenue Foch, l’Ethiopienne Mulu Seboka affichant la meilleure référence sur le papier (2h23’13’’), alors qu’elles sont sept à avoir couru en deçà de 2h27’.

A noter qu’Alexandra Louison, actuellement en stage au Portugal avec Christelle Daunay et Sophie Duarte, se lance véritablement sur marathon à l’occasion du rendez-vous parisien (2h47’21’’ en 2010 sans « préparation du tout », lire ici).

Le portrait de Timothée Bommier est à retrouver dans le numéro 240 de VO2 Run, en kiosque très prochainement.

 

Le plateau élite masculin (source : organisation) :

Moses Mosop (record officiel : 2h05’03’’) ; Vincent Kipruto (2h05’13’’) ; Bazu Worku (2h05’25’’) ; Deresse Chimsa (2h05’42’’) ; Laban Korir (2h06’05’’) ; Gilbert Kirwa (2h06’14’’) ; Seboka Tola (2h06’17’’) ; Raji Assefa (2h06’24’’) ; Mike Kigen (2h06’59’’) ; Samuel Ndungu (2h07’04’’) ; Mark Korir (2h07’08’’) ; Silas Cheprot (2h07’15’’) ; Joel Kimurer (2h07’48’’) ; Luka Kanda (2h08’02’’).

Le plateau élite féminin :

Mulu Seboka (2h23’13’’) ; Philes Ongari (2h23’22’’) ; Olena Shurhno (2h23’32’’) ; Amane Gobena (2h23’50’’) ; Aheza Kiros (2h24’30’’) ; Yerbrgual Melese (2h26’21’’) ; Visiline Jepkesho (2h26’47’’) ; Margarita Plaksina (2h27’07’’) ; Zemzem Ahmed (2h27’16’’) ; Winny Jepkorir (2h27’57’’) ; Muluhabt Chekol (2h29’17’’).

 

Photos : organisation ASO.