->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Marathon de Bordeaux Métropole, la course du week-end

COURSE DU WEEK-END. La deuxième édition du marathon de Bordeaux Métropole se déroule en nocturne ce samedi 9 mars. Trois formats sont proposés (semi-marathon, marathon et marathon en relais). 

La première édition avait été marquée par un engouement spectaculaire, à la fois des participants et du public, enthousiasme cependant douché, pas seulement par le temps pourri auquel avait dû faire face les coureurs et spectateurs, plutôt en raison des multiples ratés de l’organisation – gros souci de fluidité lorsque les concurrents du semi-marathon avait rejoint le peloton du marathon, pas assez de ravitaillements à l’arrivée, bénévoles en sous-nombre et peu considérés, problèmes de chronométrage (le très mauvais temps n’y aida pas), imbroglio à l’arrivée pour savoir qui finissait tel format et pour connaître les podiums des différentes courses…

Bref, seul l’engouement pour la manifestation avait permis d’amortir cette litanie de griefs interminable et longue comme la ligne bleue des 42 bornes.

Photo 4

« Malgré tous les problèmes qu’il y a eus, je pensais que ça allait être beaucoup moins bien organisé. Après, je n’ai par exemple pas été dérangée par les ravitaillements ou par la foule, mais je trouve que ce n’était pas une course où il fallait faire un temps mais profiter de l’ambiance. J’ai été très étonnée de l’enthousiasme du public bordelais. C’était agréable d’autant qu’il y a un peu plus d’encouragements pour la première femme. J’ai dû vivre ça sur trois courses au total. A ce niveau, c’était magnifique » témoigne Valérie Garre, lauréate du semi-marathon l’an passé, qui serra ainsi la main du maire Alain Juppé le samedi soir avant de découvrir sa cinquième place le lendemain dans les résultats (en fait, des concurrents masculins avaient couru avec le dossard de leur femme/amie ! Les vrais classements ont ensuite été rétablis).

Corinne Vannier, directrice du marathon : « Nous avons tiré les enseignements de 2015 »

« Nous avons tiré les enseignements de 2015. Le staff de l’organisation a été renforcé, pour que nous soyons plus exigeants, plus précis sur les postes. Il y aura aussi un meilleur confort pour les volontaires (des affiches pour « recruter » des bénévoles étaient visibles un peu dans la Métropole ces dernières semaines, ndlr) » a assuré à Sud Ouest Corinne Vannier (lire son interview de l’an passé, où elle exposait les ambitions du rendez-vous), directrice directrice de Lagardère Sports (Lagardère Sports and Entertainment est organisateur de l’épreuve) et directrice d’un marathon de Bordeaux Métropole qui s’adresse à la masse et non pas à l’élite. Ce n’est donc pas dans la capitale girondine qu’il faudra trouver un candidat tricolore pour la qualification à Rio (mais plus du côté de Rotterdam où Hassan Chahdi sera engagé) !

modele 1920x1080

Ainsi, les horaires ont été modifiés : le départ du semi-marathon sera donné à 19 heures, celui du marathon à 20h30, afin d’éviter que les deux courses ne se « tamponnent ».

Et nonobstant les fausses notes de l’édition inaugurale, l’emballement ne s’est pas démenti, puisqu’environ 19 500 coureurs se sont inscrits à l’épreuve, soit une participation qui s’annonce similaire à celle de l’an passé, avec une forte appétence des coureurs pour le semi-marathon (12 000 inscrits ; 3 500 pour le marathon et 4 000 pour le relais à quatre).

Marathon de Bordeaux Métropole, pratique :

Départ du semi-marathon à 19h.

Départ du marathon et des relais à 20h30.

Site officiel du marathon de Bordeaux Métropole : cliquez-ici.

Pour retrouver le guide du coureur, c’est par là.

A lire également : les conseils pour bien appréhender une épreuve de nuit.

Les résultats de l’édition 2015 : cliquez-ici.

Photos : organisation.