->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Les résultats du week-end en vidéo

Des championnats de France jeunes en passant par les meetings de Berlin, Vienne et les Millrose Games, tour d’horizon des résultats du week-end. En vidéo. 

Samedi 14 février à Berlin, Renaud Lavillenie s’est de nouveau attaqué à son propre record du Monde (lire son interview ici), quasiment un an jour pour jour (15 février 2014) après ses 6,16 m réalisés à Donetsk en Ukraine dans une salle et une ville aujourd’hui ravagées par les combats. Il a seulement fallu trois sauts au Clermontois pour tenter 6,17 m (au premier essai : 5,73 m puis 5,93 m et 6,02 m, meilleure performance mondiale de l’année et la dixième fois de sa carrière qu’il franchit les six mètres), une semaine après sa tentative à Nevers lors du Perche Elite Tour.

Ce week-end, chez lui à Aubière à l’occasion des championnats de France Elite, Renaud Lavillenie aura une nouvelle chance.

Dans ce même concours, son frère Valentin a confirmé ses 5,80 mètres (record personnel) effacés à Nevers, en prenant la troisième place avec un saut à 5,73 m. Il sera candidat au podium aux championnats d’Europe indoor (5-8 mars à Prague).

Toujours à Berlin, Christophe Lemaitre, après une probante rentrée à Lyon (6’’57) a couru à deux reprises en 6’’65, alors que Kim Collins s’est imposé en 6’’50.

Dimitri Bascou a pris la quatrième place sur le 60 m haies (7’’60), alors que le champion du Monde junior Wilhem Belocian a couru en 7’’71. 60,38 mètres pour Mélina Robert-Michon au disque.

Les résultats du meeting de Berlin : cliquez-ici.

A Vienne en Autriche, les demi-fondeurs chassaient les minima. Ça n’est pas passé loin pour Paul Renaudie et Léo Morgana sur 800 mètres. Il a manqué 28 centièmes au Bordelais (1’48’’28, vainqueur de la course devant l’espoir Montpelliérain qui effectuait à cette occasion sa rentrée (1’48’’81). Paul Renaudie sera en lice ce jeudi au meeting de Stockholm (de même que Yoann Kowal sur 1 500 m, lire ici).

De son côté, Bryan Cantero a pris la deuxième place du 1 500 mètres en 3’40’’92. Comme à Karlsruhe pour sa rentrée, il échoue à quelques centièmes des 3’40’’50 qualificatifs. La course a été remportée par l’Allemand Homiyu Tesfaye (5e des championnats du Monde 2013 et des Europe 2014 à Zurich), auteur d’un impressionnant 3’35’’71, meilleur chrono mondial de l’année.

Les résultats du meeting de Vienne : cliquez-ici.

Le week-end était également marqué par les championnats de France jeunes (cadets et juniors) qui se sont disputés à Nantes.

Côté demi-fond, victoires sans sourciller de l’internationale junior Charlotte Mouchet sur 800 m (2’10’’28), alors que ce fut en revanche plus serré du côté des juniors masculins (le titre pour Pierrick Loir en 1’56’’43 devant Louis Rawlings, 1’56’’69, et Benjamin Leroy, 1’56’’78).

La très grosse performance du week-end est à mettre à l’actif de de la cadette et spécialiste des épreuves combinées Ilionis Guillaume, qui s’est adjugé pas moins…de quatre titres dans la catégorie (60 m haies, triple saut, hauteur, longueur), s’octroyant au passage les records de France cadette sur le 60 m haies (8’’26, vidéo-dessous) et à la longueur (6,26 m) !

 

Tous les résultats : cliquez-ici.

 

Record de France pour Liv Wespthal

 

On traverse l’Atlantique avec la 108e édition des Millrose Games organisés à l’Armory à New York. Plusieurs meilleures performances mondiales de l’année ont été améliorées. A commencer par un mile de grande envergure, qui a vu la victoire de l’Américain Mattew Centrowitz, double médaillé mondial sur 1 500 m (3e en 2009, 2e en 2013), en 3’51’’35 (3’36’’73 aux 1 500 m). Au terme d’un gros finish (vidéo ci-dessous), celui qui figure au sein du groupe du controversé Alberto Salazar (qui vient d’enregistrer l’arrivée de Mohammed Aman, champion du Monde 2013 sur le 800 m) a devancé le Néo-Zélandais Nick Willis, 3’51’’46, qui a amélioré son propre record national établi la semaine précédente, alors que Pat Casey (avec qui Centrowitz avait amélioré le record du Monde du DMR), a pris la 3e place en 3’54’’36. De son côté, l’inusable Bernard Lagat a établi un nouveau record du Monde M40 (40-45 ans) après celui du 3 000 mètres en se classant 4e en 3’54’’91 (précédente marque : Eamonn Coghlan : 3’58’’15).

 

Très grosse performance du recordman du Monde du décathlon Ashton Eaton, auteur d’un tonitruant 7’51’’ sur 60 m haies, 2e meilleure perf mondiale de l’année derrière le vainqueur de la course, l’Américain Aleec Harris (7’’50). L’Américain fut même emporté par son élan, tombant par dessus le matelas à l’arrivée ! (la vidéo ici).

Meilleure performance mondiale de l’année pour la double médaillée d’argent mondiale Murielle Ahouré sur 60 m (7’’05), devant les 7’’09 de la double championne d’Europe Dafne Schippers (à Berlin).

Sur le mile féminin, la locale Shannon Rowbury, qui escomptait améliorer le record national indoor (4’20’’5 en 1982 par Mary Decker-Slaney) s’est imposée en 4’24’’32 , avec une marge confortable sur Treniere Moser (4’27’’49). Mary Cain, protégée d’Alberto Salazar (tout comme Rowbury) a terminé à une anonyme 8e place. Bien loin de ses impressionnants résultats de 2014…

A noter également que les heptathlètes britanniques Katarina Johnson-Thompson et Morgan Lake ont brillé ce week-end lors des championnats nationaux indoor. La première, leader des bilans mondiaux à l’heptathlon en 2014, a battu le record national à la hauteur (1,97 m), alors que la seconde, double championne du Monde junior l’été dernier à Eugene (heptathlon et hauteur) a battu le record national junior (1,94 m).

A Boston vendredi 13, Liv Wespthal a signé une grosse performance en s’emparant du record de France espoir du 3 000 m indoor. Quatrième en 9’08’’99 d’une course remportée par Heidi See (8’55’’20), l’athlète de Boston College a retranché dix secondes à la précédente marque de Julie Coulaud (9’18’’81 en 2003). Le 6 décembre dernier, la sociétaire de l’As Saint-Junien avait claqué 15’31’’62 sur 5 000 mètres, toujours à Boston. De très bon augure pour la saison estivale à venir, et notamment les championnats d’Europe espoirs, son objectif principal (lire ici).

C’est le second record de France espoir battu cet hiver après les 2’01’’97’ de Rénelle Lamote sur 800 m.

Les résultats : cliquez-ici.

Mary Keitany enchaîne

 

Le semi-marathon de Ras Al Khaimah (Emirats Arabes Unis) traditionnellement très prolixe en performances de choix, s’est également déroulé ce vendredi 13 février. La Kényane Mary Keitany a signé la troisième performance de l’histoire sur la distance sur un parcours homologué, en s’imposant en 1h06’02’’ (sur les bases du record du Monde au 10e km, 31’07’’, avant de « faiblir » ensuite)…en fait la quatrième puisque Florence Kiplagat a amélioré son record du Monde de trois secondes deux jours plus tard à Barcelone. Ça va vite ces derniers temps sur le semi-marathon planétaire…

Mamitu Daska a pris la deuxième place en battant le record national éthiopien (1h06’28’’).

Après être devenue maman, Mary Keitany est revenue à la compétition l’an passé, et a tout raflé sur son passage : 10 km d’Ottawa (31’22’’), Bupa Great North sur semi-marathon (1h05’39’’, parcours non homologué) et victoire au marathon de New York en novembre dernier (2h25’07’’). Elle s’est approchée à douze secondes de son record personnel établit à Ras Al Khaimah il y a quatre ans (1h05’’50). Seule elle et Florence Kiplagat sont descendues sous la barrière stratosphérique des 1h06’ sur la distance (sur un parcours homologué).

Chez les hommes, la victoire est revenue à l’Ethiopien Mosinet Geremew, en 1h00’05’’.

Les résultats : cliquez-ici.

Faith Kipyegon, championne du Monde junior de cross en Pologne en 2013, a remporté les Nationaux de cross au Kenya - Photo Gilles Bertrand

Faith Kipyegon, championne du Monde junior de cross en Pologne en 2013, a remporté les Nationaux de cross au Kenya – Photo Gilles Bertrand

Enfin, les championnats nationaux de cross kényans, qualificatifs pour les Mondiaux de la discipline (28 mars à Guyiang en Chine) ont été âprement disputés, comme à l’accoutumée. Bedan Karoki l’a emporté chez les seniors masculins (12 km), devant le champion du Monde de semi-marathon Geoffrey Kamworor et Leonard Barsoton.

Chez les femmes, succès de Faith Kipyegon, double championne du Monde de cross chez les juniors (2011 et 2013), devant Agnes Jebet Tirop et Janet Kisa.

 

Photo de une : Paul Renaudie, ici aux France Elite indoor à Bordeaux en 2014, s’est rapproché des minima pour Prague (Photo Yves-Marie Quemener).