->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Les passeports biologiques continuent de parler

Le champion du Monde junior 2012 Hamza Driouch a été suspendu deux ans en raison d’anomalies constatées sur son passeport biologique.

Il n’y a pas que la Russie qui est touchée par des suspensions consécutives à des anomalies constatées sur les passeports biologiques (lire ici).

Le site insidethegames.biz a ainsi annoncé mardi 24 février que le Qatari d’origine marocaine Hamza Driouch était actuellement suspendu deux ans, jusqu’au 30 décembre 2016, en raison d’anomalies sur son passeport biologique. L’Associated Press a également corroboré ces informations.

Né le 16 novembre 1994, Hamza Driouch avait glané l’argent aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse sur 1 000 mètres, en 2010 à Singapour, derrière un certain Mohammed Aman (champion du Monde 2013 du 800 m), quelques semaines après avoir obtenu la nationalité qatarie.

Hamza Driouch avait ensuite claqué 3’34’’43 sur 1 500 mètres à Doha le 20 décembre 2011, à 17 ans. Quelques mois plus tard, lors de l’étape de la Ligue de Diamant, toujours à Doha au Qatar, il avait porté son record sur la distance à 3’33’’69. Moins d’un mois plus tard, à Oslo, il avait couru mile canon (3’50’’90, 8e chrono junior tous temps).

Avant de s’emparer en juillet 2012 du titre mondial junior à Barcelone. L’année précédente, il avait terminé au pied du podium des championnats du Monde cadets à Lille, sur 800 m (en 1’46’’39, ce qui constitue toujours son record sur la distance).

Depuis, entre blessures et méforme, il n’a jamais recouru à ces niveaux de performance assez incroyables.

La semaine passée, la lauréate du marathon de Cologne 2014 Julia Mumbi Muraga (2h28’00’’ ; son record : 2h26’00’’ en 2008 à Osaka), a été suspendue deux ans après un contrôle positif à l’EPO avait annoncé la Fédération kényane. Son titre lui a été destitué.

Photo : Hamza Driouch aux Mondiaux 2012 à Barcelone (Photo Gilles Bertrand)