->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Le Trail des Troubadours, l’autre nouveauté de l’édition 2013

Après l’Intégrale des Causses vendredi, une autre course s’est ajoutée au programme des Templiers samedi après-midi.

Le Trail des Troubadours, 12 kilomètres, avait initialement pour objectif de limiter l’afflux de coureurs sur la VO2 Trail (900 coureurs maximum). Et la nouvelle épreuve a fait le plein, avec de nombreuses demandes d’inscriptions refusées.Les arrivées se succèdent sur la ligne d’arrivée, aux alentours de 17, 18 heures. Et la gageure est de trouver parmi tous ces concurrents les traileurs figurant sur tous les podiums (espoirs, seniors, vétérans) des différentes courses: la Monna Lisa, qui avait ouvert le bal en début d’après-midi, le Marathon des Causses, la Templière, exclusivement dédiée aux femmes, alors que les premiers coureurs de la VO2 Trail en terminent également. A ce maelström de bras levés au ciel, de souffrance, de sourires béats, de cris stridents voire de larmes s’ajoutent les sprints des concurrents du Trail des Troubadours, trusté par de jeunes coureurs.

Un trail de 12 kilomètres, reprenant essentiellement le parcours des Templières (8 km) puis se prolongeant vers la falaise des Troubadours, d’où le nom de l’épreuve. Une épreuve courte, permettant d’avoir une première approche avec le trail et les Causses, comme l’a fait Julien Caulet, avant de s’attaquer à de plus grandes distances. «C’est la première fois que je fais un trail. Ça s’est très bien passé. Le parcours est difficile. C’est court et très casse-patte. Je ferai l’an prochain la VO2 Trail».

D’autres sont déjà plus aguerris, comme le vainqueur, Guillaume Rafinesque (53’40), en préparation pour la «saison de cross et de 10 kilomètres». Mathieu Rival, deuxième, a quant à lui coincé aux deux tiers de course. «C’est la première fois que je viens. J’ai eu un coup de moins bien au 9e kilomètre. Je suis bien content. Je n’ai pas forcément l’habitude de faire du dénivelé et j’ai vu ce qu’il me manquait ». L’idée de ce trail des Troubadours fut de désengorger en quelque sorte la très forte demande pour l’épreuve supérieure de 19 kilomètres (VO2 Trail), dont la capacité est limitée à 900 coureurs, certains sentiers des Causses étant très étroits. Ce qui n’a pas empêché le nombre de demande d’inscriptions d’affluer tous azimuts. Et cela n’endigue pas non plus le flot ininterrompu de coureurs coupant la ligne, satisfait et heureux d’en avoir terminé. Et qui, à coup sûr, reviendront l’année prochaine.