->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Le Tour de France…en courant !

Le départ du Tour de France cycliste va être donné le 4 juillet prochain. Mais ce dimanche 28 juin, une semaine avant, c’est un autre Tour de France qui va débuter. Pas sur deux roues, mais sur deux pieds…

2 800 kilomètres, 43 jours de course, aucune étape de repos. Voilà le défi, échevelé et un brin délirant, auquel vont s’atteler 26 dévoreurs de macadam à partir de ce dimanche 28 juin, pour cette première édition du Tour de France en courant (Tour de France Footrace pour la véritable appellation), qui ressemble fort à un autre Tour de France, à deux roues cette fois-ci…Normal, il s’y réfère. « Je suis coureur à pied depuis plus de trente ans. J’ai commencé par les cross puis je suis monté sur les grandes distances. J’ai vu un peu tout ce qu’il s’est passé » entame Thierry Poupard, créateur de l’épreuve. « En 2011, j’ai disputé la Transe Gaule, sur 18-19 jours. Le fait de voyager à travers la France, d’être groupés en fin d’étape autour du bivouac etc…, j’ai trouvé ça sympa. Puis j’ai été bénévole sur la Trans Europe en 2012, sur 64 jours. J’ai en tiré un peu d’expérience, j’ai pu voir les problèmes rencontrés etc… ».

Thierry Poupard (Photo site organisation)

Thierry Poupard (Photo site organisation)

Vient alors l’idée mettre en place une course par étapes, « un peu hors norme » en France « car c’est un beau terrain de jeu ».

Et c’est véritablement à l’arrivée de cette Trans Europe que sourd le projet de ce Tour de France façon course à pied.  « A Gibraltar, les rescapés qui avaient parcouru environ 4 500 km étaient contents. Mais il y avait un petit côté déprime, en disant : “Mais qu’est ce qu’on va faire demain ? Qui va nous organiser quelque chose ?“ C’est un peu comme ça que c’est parti » raconte celui qui participe encore à de nombreuses courses longues distances (ses résultats ici).

Clin d’œil au Tour de France 1903

Le parcours est un clin d’œil au premier Tour de France cycliste remporté par Maurice Garin en 1903, puisqu’il est en épouse les contours, avec un départ de Paris, et plusieurs grandes agglomérations traversées (Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes et arrivée à Paris). « C’est un peu le contraste entre des régions où il n’y a pas beaucoup de population, comme le Vercors, le Morvan etc…et la traversée des agglomérations les plus importantes de France » souligne Thierry Poupard, qui a mis sur pied cette « organisation lourde » depuis près de deux ans.

lg_Tour_Eiffel_Banner_1_ws1027291667

Après avoir pré-tracées les étapes, l’hôtelier-restaurateur briviste, à la tête d’une équipe d’une quinzaine de bénévoles (qui suivront la course les 45 jours durant), a sillonné l’été dernier l’Hexagone…sur son vélo et ses quatre sacoches pleines à craquer (avec la tente, le matos informatique, la nourriture et tout le reste), nouant quelques contacts, contrôlant l’état des routes, modifiant quelques tronçons, vérifiant les hébergements, la majeure partie du temps dans des campings privés. « Oui, j’étais tout seul. C’était cool » sourit-il.

Comme un pied-de-nez à la modernité

A rebours de la modernité ambiante, où l’instantanée devient la norme, où l’être humain est toujours plus mobile, où les trajets entre les grandes villes deviennent de plus en plus ténus, il y a quelque chose d’incongru, voire d’archaïque (mais en y réfléchissant bien, est-ce vraiment le cas ??) à rallier les plus grandes villes de France, uniquement à l’aide de ses deux jambes…

La deuxième édition, programmée en 2017 (« tous les deux ans, c’est une bonne cadence ») est déjà dans les starting-blocks et le parcours (« jamais le même ») quasiment bouclé.

En 1903, les pionniers du Tour de France cycliste – une soixantaine- était assimilé à des fous furieux. Plus d’un siècle plus tard, la manifestation appartient au patrimoine français. Le Tour de France en courant va-t-il suivre une trajectoire similaire ?! Rendez-vous dans quelques dizaines d’années !!

A noter que parmi les engagés, on retrouve Stéphane Pélissier, lauréat de la Transe Gaule 2014 (lire son interview ici).

Site de la course : cliquez-ici.

La liste des participants : cliquez-ici.