->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Le marathon de Bordeaux Métropole enfin sur les rails

Fin d’un sacré imbroglio dont VO2 vous parlait il y a quelques mois (ici et ). Avec les élections municipales et le basculement de la CUB à droite (Communauté Urbaine de Bordeaux, présidée par Alain Juppé, ce dernier étant également maire de Bordeaux), les manœuvres politiciennes ont eu raison du premier projet, le marathon de la CUB. Celui-ci, qui désirait s’appuyer sur le tissu sportif et associatif local, devait avoir lieu les 1er et 2 novembre prochains, alors que les inscriptions étaient dans les starting-blocks en avril dernier. Les élections ont donc modifié la donne : il n’y aura qu’un seul marathon à Bordeaux. La cité girondine et ses villes périphériques vont dont renouer avec les 42,195 km –il faut remonter à 1993 pour y trouver trace d’un marathon.

Il aura lieu le 18 avril 2015, avec un concept bien particulier, qui constituera une première dans l’Hexagone. Car ce marathon se déroulera de nuit. Le départ sera donné au crépuscule, à 21 heures, sur le quai Louis XVIII au niveau de la place des Quinconces. Puis le tracé conduira les 7 000 concurrents attendus –la masse est privilégiée par rapport à l’élite- pour cette première édition au cœur du site Bordeaux-Port de la Lune, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, avant de traverser plusieurs communes de la CUB (Talence, Pessac, Mérignac) tout en empruntant plusieurs lieux patrimoniaux illuminés et emblématiques de Bordeaux (pont de Pierre, place de la Victoire, Grand Théâtre), quelques châteaux et vignobles de renom à l’instar d’un certain marathon du Médoc. L’arrivée sera située à quelques centaines de mètres de la ligne de départ, entre la prestigieuse place de la Bourse et le Miroir d’eau, en pleine nuit donc. Ce sont les grandes lignes d’un parcours –une seule boucle de 42 km- qui n’est pas encore totalement finalisé.Simultanément seront organisés un semi-marathon, un marathon en duo et un marathon en relais à quatre, ce qui nécessitera une substantielle logistique.

Un concept inédit attractif

Une logistique notamment assurée par Lagardère Unlimited Events –filiale de Lagardère Unlimited- qui figure parmi l’organisation (Lagardère Unlimited Events organise notamment le marathon d’Hambourg, mais aussi plusieurs épreuves internationales de cyclisme et de triathlon), aux côtés de la mairie de Bordeaux, de la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) et du Stade Bordelais ASPTT, club support.Le marathon de Bordeaux Métropole s’est en tout cas singularisé, dans le sillage de ce concept inédit d’épreuve de nuit. Fort des atouts historiques de la ville, magnifiés par l’obscurité, cela devrait en faire un marathon très attractif –notamment sur le plan international, où 30% de coureurs étrangers sont escomptés à terme (c’est par exemple le chiffre du marathon de Médoc).Les inscriptions ouvertes la semaine dernière – 75 euros pour le marathon* ; 80 pour le marathon duo, 100 pour le marathon relais et 40 pour le semi-marathon- ont déjà bien décollé, avec plus de 2 000 inscrits, preuve que l’épreuve séduit. Après moult atermoiements, le marathon Bordeaux Métropole, bel et bien lancé, s’annonce passionnant.

*Pour les 1 500 premiers dossards, le tarifs étaient les suivants : 50 euros pour le marathon, 30 pour le semi, 60 pour le marathon duo et 80 pour le marathon relais. Le site de la course : ici.