->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Le cross du VAFA veut grandir et former des jeunes à la discipline

Troisième cross possédant le label national dans la région Nord-Pas-de-Calais, le cross VAFA (le sigle du club éponyme, le Villeneuve d’Asq Fretin Athlétisme) a l’ambition de se faire une place dans le calendrier des labours. C’est bien parti, puisque pas loin de 1 500 coureurs sont attendus dimanche 7 décembre au lac du Héron et la colline des Marchenelles.

Le VAFA (Villeneuve d’Asq Fretin Athlétisme) est né en 2012 de l’entente entre deux clubs nordistes, l’Ac Villeneuve d’Asq (ACVA) et le Jogging Athlétisme Fretin (JAF). Les infrastructures de la ville de Fretin, 3 000 habitants environ –à une quinzaine de kilomètres de Villeneuve d’Asq- n’étaient en effet pas idoines pour accueillir les plus de 200 licenciés. Fort de cette entente, le VAFA compte aujourd’hui près de 800 licenciés (789 précisément), ce qui en fait le deuxième club de la région Nord-Pas-de-Calais derrière le LMA (Lille Métropole Athlétisme) et ses 942 licenciés.

Déjà organisateur d’un meeting sur piste, d’un 10 kilomètres ou d’un trail, le VAFA a complété ses organisations en mettant en place depuis l’an dernier le cross éponyme. « Nous sommes un club formateur, avec beaucoup beaucoup de jeunes. Une des meilleures choses en athlétisme pour former un jeune est de l’initier au cross. On s’attache aux valeurs de l’athlétisme : nous ne voulions pas faire une Color’Run ou autre chose, et nous avons préféré faire un cross qui est le fondement de l’athlé » explique David Rault, président du JAF, vice-président de l’entente VAFA et coorganisateur du cross avec Didier Lieven (ce dernier est vice-président de l’ACVA).

« En faire une référence au niveau régional »

Ils furent un peu plus de 1 100 participants à prendre part à la première édition l’an dernier. Se plaçant ainsi juste derrière le cross de l’Acier en termes de participation. Dans la foulée de cette première, la manifestation a obtenu le label national et escompte attirer « 1 400 à 1 500 coureurs », dont une trentaine de Belges alors que l’Ethiopien Tura Kumbi Bechere (29’03’’ sur 10 km cette année) sera le favori chez les hommes.

Pour cette deuxième édition, l’épreuve a déménagé et se déroulera à Villeneuve d’Asq, sur le parc du Héron et la colline des Marchenelles. « Le parcours a lieu en prairie sur un site naturel. C’est plat sur le bas, ce qui permet de faire un cross pas trop difficile pour les enfants. Par contre, la grande boucle est assez vallonnée. C’est un vrai cross » expose David  Rault qui poursuit.

« L’objectif est de grandir de plus en plus. Nous n’en sommes qu’à la deuxième édition donc nous restons humbles. Mais on veut en faire une référence au niveau régional ; on a envie de grandir sereinement et d’installer le cross dans la durée ».

Plus d’informations : cliquez-ici.

 2