->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Lausanne Marathon 2016 – Edition record

Ambiance, couleurs et performances de choix sur toutes les distances de la 24e édition du Lausanne disputée ce week-end ; un marathon, riche de quelque 13’600 coureurs, près de 600 de plus que le record établi en 2015. La fête a été belle entre le Parc de Milan, La Tour-de-Peilz et le bas du Jardin olympique.

Youssef Sbaai (MAR) et Alemitu Bekele-Clerc (BEL) remportent l’épreuve titre; Qaasim Shumbii (ETH) et Laura Hrebec (CS 13 étoiles) gagnent le semi; Bernard Matheka (KEN) et Delia Sclabas (Gerbersport) le 10 km, dans des conditions parfaites pour la pratique de la course à pied, sous le soleil et par 13°C.

Lausanne Marathon 2016, dimanche 30 octobre 2016   ARC jean-Bernard Sieber

Marathon | Youssef Sbaai et Alemitu Bekele-Clerc maîtrisent leur sujet

Deux hommes se sont profilés en tête sur les 30 premiers kilomètres: le Marocain basé à Turin (ITA) Youssef Sbaai et l’Ethiopien de Winterthour Fikru Dadi, détenteur du record du semi depuis l’an passé. Sbaai attaquera à douze kilomètres de la fin, du côté de St-Saphorin, qui s’envole irrémédiablement, pour franchir la ligne d’arrivée en 2h17’06, 3’39 devant Dadi. Samir Baala (FRA) est 3e en 2h28’45. Meilleur Helvète, le régional Cédric Pache (Puidoux) finit très bon 4e en 2h36’39: «C’est magnifique de courir ici, tout près de chez moi, sur la route réservée aux coureurs, avec ma famille et tout ce monde dans les villages pour nous encourager. Je m’entraîne souvent sur le parcours, mais sur le trottoir. Là, c’est tout autre chose. J’ai adoré», s’est réjoui
le Vaudois à l’arrivée, à peine marqué par l’effort.
Chez les femmes, c’est la Belge Alemitu Bekele-Clerc, Ethiopienne d’origine, domiciliée à Berne, qui s’impose en solitaire, dans le chrono de 2h42’41. La Neuchâteloise Laurence Yerly (Cernier) se classe deuxième en 2h51’46. «Quelle course ! C’était très dur. L’Ethiopienne était trop forte pour moi, dommage», a soufflé la championne suisse de Trail 2015, pour son sixième podium à Lausanne. Marija Vrajic (CRO) se classe comme l’an dernier 3e en 2h53’22.
Semi-marathon | Triomphe de Shumbii et Hrebec
Rapidement après le départ de La Tour-de-Peilz, quatre hommes ont pris les choses en main: les Ethiopiens Qaasim Shumbii et Tefera Mekonen, l’Erythréen Hailmichael Estefanus et le Veveysan François Leboeuf (CABV Martigny). Tranquilles jusqu’au 15e kilomètre, les Ethiopiens ont alors fait parler la poudre. Shumbii l’emporte en 1h08’28, devant Mekonen et Estefanus, à respectivement 5 et 26 secondes. Suite à son triomphe de l’an passé, Laura Hrebec (CS 13 étoiles) a souffert pour gagner cette année: «La
saison de semi a été longue, vivement les courses en ville de cet hiver». Elle l’emporte en 1h16’27, après s’être longtemps accrochée à l’Allemande du TV Oerliken Aude Salord, 2e à 35 secondes. La Bernoise Rachel Berchtold complète le podium en 1h23’16.

Cédric Pache, 4e du marathon

Cédric Pache, 4e du marathon

10 km de tous les records | Matheka et Sclabas en démonstration

La course la plus relevée de l’édition 2016 du Lausanne Marathon a incontestablement été le 10 km masculin. Quasi tous les meilleurs spécialistes de la région étaient au départ. Parti en boulet de canon, le vainqueur de l’an passé (record du parcours en 28’49) Bernard Matheka (KEN/Reconvilier) n’a pas laissé l’ombre d’une chance à ses adversaires. Il franchit la ligne d’arrivée en 28″18, plus de 20 secondes plus
rapide qu’en 2015. «Je n’ai jamais couru aussi vite sur 10 km. C’était incroyable. J’avais de super jambes. Si je n’avais pas été tout seul, j’aurais peut-être même pu finir
sous les 28 minutes !», souriait le Kenyan domicilié dans le Jura bernois. Le Portugais de Genève Sergio Dias (POR/Bernex) se classe deuxième à 57 secondes, Zouhair Oumoussa (FRA/Lausanne), troisième à 1’08. Quatrième, le champion suisse en titre sur la distance Julien Lyon (Stade Genève) termine en 29″31: «C’est bizarre, je suis en forme mais n’avais pas de bonnes jambes aujourd’hui», a soufflé le champion d’Europe par équipe du semi-marathon, qui avait d’abord hésité à s’aligner sur la distance titre. «Avec 9 coureurs chronométrés en moins de 30 minutes, ce 10 km est le plus
dense et rapide jamais disputé en Suisse », a constaté l’expert statisticien Antonin Hejda. Côté féminin, la lutte a été belle jusque dans les derniers mètres entre la toute jeune Bernoise (16 ans !) Delia Sclabas (Gerbersport) et la Française Virginie Lemay, de 18 ans son aînée. Ce n’est que dans les 300 derniers mètres que le grand espoir du demi-fond et fond helvétique – double championne d’Europe U18 cette année – s’est défaite de son adversaire. Le tout dans l’impressionnant chrono de 34’17, record junior
de l’épreuve, plus rapide que le record suisse U20 de la spécialité (non battu en raison du trop grand dénivelé du parcours): «Ouh là là, c’était dur ! Dans la dernière ligne droite, j’étais encore à côté de la Française. Mais j’ai tout donné et réussi à la décrocher». Lemay termine en 34’22; la meilleure régionale Isabelle Butticaz (Vevey), 3e en 37’48.

Infos : www.lausanne-marathon.ch