->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

La France en courant : « l’Aventour » humaine

« Mercredi 27 et jeudi 28 juillet, entre Surgères (Charente-Maritime) et Saint-Maxire (Deux-Sèvres) nous avons passés quelques heures en immersion au sein de la petite caravane de la France en Courant (FEC), épreuve iconoclaste à bien des égards, dont la 28e édition a eu lieu la deuxième quinzaine de juillet. Récit.

Que peuvent donc avoir de commun une sociologue et démographe américaine, une consultante externe à l’OCDE (1)… en Moldavie, quatre jeunes issus de l’Epide (2), un ex international tricolore titulaire d’un record de 3’36’’05 sur 1 500 m, des bénévoles boulangers, un courtier en agence immo, un maçon, un chômeur, une double sélectionné olympique russe, un directeur d’agence de chauffage qui chapeaute 42 personnes, une responsable RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), chez Electro Dépôt et…, on s’arrête là, vous avez compris.

Si rien ne les reliaient il y a encore quelques semaines, ces personnes de tous horizons sont désormais cimentées par la chaîne du Tour de la France en courant (voir le « comment ça marche »).

6 heures, grasse mâtinée

« Il n’y a qu’en course à pied que l’on voit ça. C’est un peu comme le départ du marathon de Paris, où il y a toutes sortes de gens. Dans les autres sports, c’est plus “segmenté“ » glisse André Sourdon, l’instigateur de l’épreuve il y a plus de trente ans. Un temps d’arrêt. « Une sociologue démographe qui court avec des gamins de l’Epide, c’est quand même pas mal non ?! » sourit-il.

Un Tour en (ou à la) chaîne, et en chêne, car il ne faut être d’un sacré bois pour se coltiner (…) »

Le reportage complet sur notre immersion au sein de la petite caravane de la France en Courant est à découvrir dans le troisième « opus » de la nouvelle formule de VO2 Run, disponible en kiosques, et à commander dans notre boutique en ligne.

Le sommaire complet du VO2 Run numéro 248 est à retrouver ici.

14563473_1159227710823857_2382219931064541214_n