->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Kévin Mayer : « Est-ce qu’en tant qu’homme je me serais félicité de faire 6,90 m ? »

Drôle de débuts de championnats d’Europe pour l’athlé français. Si Morhad Amdouni a glané le titre sur le 10 000 mètres, Quentin Bigot –4e des Mondiaux de Londres l’an passé– a été sorti en qualifications du lancer de marteau lundi soir. Mardi, double séisme avec l’abandon de Kévin Mayer au décathlon, et le forfait en finale de Jimmy Vicaut sur 100 mètres. 

Lancé après un premier 100 mètres canon et record (10’’64), Kévin Mayer a mordu ses trois essais à la longueur. Un zéro rédhibitoire qui a de fait annihilé ses chances de titre européen, lui qui aurait pu tutoyer le record du Monde…

L’an dernier à Londres, rappelez-vous à la perche, les quelques millimètres le séparant du sommet de l’abime avaient basculé du bon côté. Cette fois-ci…

« J’avais une forme comme je n’en avais jamais ressentie, je fais mon record sur 100 m (10 »64) alors que, on le voit depuis lundi, les chronos sont dégueulasses et j’ai eu le temps de réaction le plus mauvais de ma vie. Tout le monde pourra dire qu’il fallait que j’assure, mais en quatre ans, je n’ai jamais assuré, mais personne ne m’a jamais rien dit parce que je n’ai jamais mordu ».

Plus que le titre, Kévin Mayer voulait ajouter la manière. « Je me faisais trop plaisir à sauter, je sautais bien, ça allait loin, c’était génial. Si je ne pensais qu’à sauter 6,90 m, j’arrêterais le déca. Est-ce qu’en tant homme je me serais félicité de faire 6,90 m ? Non, je ne pense pas. Pourquoi ne pas faire un 8 500 dégueulasse en essayant de gagner (son record : 8 834 points, le record du Monde d’Ashton Eaton : 9 0 45)…Franchement, vous croyez que c’est ça le sport ? ».

Le sport, c’est aussi les blessures. Morhad Amdouni peut en témoigner ; Jimmy Vicaut aussi.

Après une probante demi-finale (9’’97), le co-recordman d’Europe du 100 mètres a dû déclarer forfait pour la finale, les ishios en feu.

« C’est la dure loi du sport de haut niveau. J’ai fait une dernière accélération avant d’aller en chambre d’appel et je me suis fait mal à l’ischio droit. J’ai tout de suite compris que c’était mort ».

Comme un goût de déjà-vu…

Photo : © KMSP / FFA