->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Gros plateau français aux 20 km de Paris 

Quelques uns es  meilleurs « routards » français sont attendus aux 20 km de Paris ce dimanche 9 octobre, pour la 38e édition.

Est-ce un « one shot » ou la tendance s’inverse t-elle ? Après Paris-Versailles fin septembre, classique qui avait vu l’espoir Emmanuel Roudolff-Lévisse grimper sur la troisième marche du podium, la majorité des meilleurs spécialistes du macadam français seront en lice ce dimanche aux 20 km de Paris, les organisateurs ayant mis les moyens pour les attirer.

C’est ainsi que le véritable championnat de France de semi-marathon aura presque lieu dans la capitale qu’à Marcq-en-Barœul la semaine dernière…

La preuve ? Sont annoncés Morhad Amdouni, vainqueur des 10 km Paris-Centre dimanche dernier, et qui s’attaquera pour la première fois à une aussi longue distance dans sa carrière ; Yohan Durand, qui risque de manquer de fraîcheur puisqu’il a passé toute la semaine en stage commando au bataillon de Joinville à Fontainebleau, Benjamin Malaty, à la relance après deux-trois années difficiles, Timothée Bommier (qui a fait son retour à la compétition fin septembre, s’imposant en solo sur un 10 km en 30’15’’, après son forfait pour blessure aux championnats d’Europe de semi-marathon en juillet dernier), Freddy Guimard, champion de France du 10 000 mètres, Paul Lalire, vainqueur de France de marathon délaissés à Tours (1h04’48’’ l’an passé sur semi-marathon) ainsi qu’Abdellatif Meftah, Romain Courcières ou encore Djamel Bachiri.

Sans oublier Thierry Guibault, champion de France de semi-marathon surprise le week-end dernier (il a retranché près de deux minutes à son record personnel après avoir enchaîné le Médoc début septembre puis Paris-Versailles – même s’il n’avait jusqu’alors sans doute pas optimiser son potentiel sur semi).

« Bien sûr, je suis très heureux aujourd’hui, mais c’est un peu triste pour l’athlé français. J’espère que c’était en train de changer, et que la relève arrive, à l’image du petit Roudolff-Levisse qui a fait une super course sur Paris-Versailles. Il faut qu’on travaille encore pour attirer les jeunes vers la course sur route et les championnats de France. En 1h05’, ce n’est pas normal que je gagne aujourd’hui. Les Elite n’étaient pas là, tant mieux pour moi ! » avait-il alors déclaré sur le site fédéral avec un brin de contradiction.

Ce n’est pas qu’il n’y a aucun niveau français sur la route (il souligne d’ailleurs à la fin de ses propos que les « Elite n’étaient là »), mais le cœur de la problématique est que les championnats de France (10 km, semi-marathon et marathon) (re)deviennent incontournables.  Et quand une semaine après les France, vous pouvez bénéficier d’une substantielle prime d’engagement aux 20 km de Paris, le choix est rapidement fait… (On a souvent évoqué ce sujet sur vo2, à lire notamment notre analyse ici).

A noter que le parcours a été modifié sur les premiers kilomètres, en raison des conditions de sécurités imposées à l’organisation

Toujours est-il que Thierry Guibault, quintuple vainqueur du très médiatique marathon du Médoc (2e cette année derrière Freddy Guimard), retrouvera pour le coup la plupart des meilleurs français hors stade dimanche, dans une course qui promet d’ores et déjà, alors que le tenant du titre kényan Stephen Ogari, vainqueur de Paris-Versailles il y a deux semaines, défendra son titre – l’Ethiopien Tura Bechere Kumbi, vainqueur de la course à Marcq-en-Barœul le week-end dernier sera aussi au départ.

arton398

Côté féminin, la nouvelle championne de France du semi-marathon Fanny Pruvost enchaînera elle aussi avec les 20 bornes de Paris dans une course où l’on retrouvera également Sophie Duarte, qui n’a plus couru depuis les Europe de semi-marathon, et Laurane Picoche (à noter que Christelle Daunay, blessée lors du marathon olympique à Rio, doit reprendre progressivement l’entraînement cette semaine). Elles feront face à une solide concurrence, incarnée par la Kényane Susan Jeptoo Kipsang, ainsi que les Ethiopiennes Dera Dida et Etagn Woldu.

Site des 20 km de Paris : ici.

Texte : Q.G.

Photo : Emilie Hautier (Organisation).