->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Grenoble Vizille, un plateau sportif prometteur

Confortablement installé dans le calendrier des courses printanières, Grenoble Vizille peut se targuer de réunir un plateau sportif prometteur. Ainsi le vainqueur de l’édition 2015, Eliud Sugut, sera-t-il au départ le 3 avril prochain pour remettre son titre en jeu. Il devra affronter les locaux Jérôme Delorme et Laurent Gigante, fidèles de l’épreuve, mais aussi Julien Rancon, multiple champion de France de course en montagne et membre de l’équipe de France de trail. Mais la star de l’événement sera surtout le triathlète grenoblois Dorian Coninx, champion du monde en relais mixte en 2015 et potentiel membre de l’équipe de France aux Jeux Olympiques de Rio. Côté féminin, la formule en relais comptera un duo de choc composé de Marion Gay-Pageon (2e du duathlon de l’Alpe d’Huez en 2015) et Laura Arnould, récente 16e des championnats de France de cross-country, qui n’en finit pas d’étonner par sa progression constante.

 

Dorian Coninx en star

« Ce sera pour moi une course de préparation et j’aurai sûrement des consignes bien particulières à appliquer. J’aborde donc cette épreuve comme une bonne séance d’intensité avec pour objectif principal de ne pas me blesser et de me faire plaisir ! Il me reste deux compétitions pour me qualifier aux Jeux Olympiques entre fin avril et mi-mai. Je n’ai jamais couru Grenoble Vizille, mais j’ai participé à Marseille Cassis en début d’année. Les deux parcours m’ont l’air assez proches. J’avais pris beaucoup de plaisir à Marseille Cassis, donc j’espère que ce sera pareil ce week-end ! »

 

Julien Chorier sur le bitume

Julien Chorier, trailer membre du team Hoka One One, honorera lui aussi la 4e édition de Grenoble Vizille de sa présence. « Ce sera une préparation en vue de l’Half Iron Man d’Aix-en-Provence que je courrai le 1er mai et où j’aurai un semi-marathon au programme. De plus, faire un peu de route me permet d’apprécier encore plus le trail. On peut travailler sur les bonnes allures cibles et une course sur route est moins risquée en termes de blessure par rapport à un trail. Je profiterai donc de Grenoble Vizille pour faire une séance d’intensité, au seuil, avec du monde. Je n’ai aucune idée du chrono que je réaliserai. J’imagine quelque chose autour de 1h20, mais je n’en sais rien, en fait… Je ne suis pas du tout préparé à ce genre de course, mais je me surprendrai peut-être, notamment grâce au dénivelé du parcours. »

 

Grenoble Vizille, une grande fête du running

Le 3 avril, Grenoble Vizille proposera une épreuve en solo, une formule en relais de deux coureurs, une rando et des courses enfants. Participer à cet événement mêlant histoire et sport, c’est vivre une épopée conviviale, solidaire et éco-responsable où animations et surprises relèveront le parcours de fantaisie. Un grand concours de déguisement promet également un peloton haut en couleurs !

 

Actualités et informations sur www.grenoble-vizille.fr