->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

France de cross : Carrère au sprint, Proust avec autorité chez les cadets

Claire Carrère et Pierre Proust ont remporté les France de cross dans les catégories cadets.

Que serait un France de cross sans son lot de sprints échevelés !? Thierry Guibault, en s’échappant à un tour du but (lire ici), n’a pas pu nous gratifier d’une arrivée spectaculaire, après avoir remporté un duel au forceps l’an passé devant Mokhtar Benhari.

C’est dans la course suivante que les spectateurs de l’hippodrome des Hunaudières ont pu se délecter d’un final à grand suspense, entre Bérénice Fulchiron et Claire Carrère. La seconde, licenciée à l’Athlé Sud 77 l’emporta, prenant quelques centimètres d’avance dans les tous derniers mètres.

A90Z0888

Claire Carrère

La semaine dernière, aux championnats Elite indoor à Aubière, on avait demandé à Thierry Choffin quelles athlètes étaient dans la chambre d’appel du haut niveau, dans la foulée de la razzia des filles de l’Athlé Sud 77 (lire ici)« Elle, il faut s’en rappeler » nous glissa t-il, tout près de la ligne d’arrivée.

Car Claire Carrère, cadette première année, a fait montre d’une solidité mentale manifeste, en contenant les multiples accélérations de Bérénice Fulchiron.

« C’était difficile de tenir mais j’ai réussi à déconnecter puis à donner tout ce que j’avais. Le sprint était dur mais je suis allée jusqu’au bout de moi-même. Je ne réalise pas encore » expliqua celle qui s’entraîne au pôle de Fontainebleau, au sein du groupe pléthorique de Thierry Choffin (Rénelle Lamote, Emma Oudiou, Johanna Geyer-Carles etc…). « Je m’entraîne avec des championnes, ça donne envie ».

A90Z0922

A90Z0942

A90Z0902

La patience de Pierre Proust

La fraîcheur de ces cadettes et cadets, qui découvrent les France de cross, est patente. Tout comme leur propension à se sublimer, en atteste l’hécatombe sitôt la ligne d’arrivée franchie.  A croire qu’un juge était présent dans les tribunes pour noter leurs arabesques, comme chez les cadets, où les cinq premiers s’écroulèrent de tout leur long !

A90Z0976

Le premier d’entre eux fut Pierre Proust, lauréat d’une course d’usure, où le premier défi dans ces catégories est encore et toujours de s’extraire d’un départ très périlleux, a fortiori quand on ne figure pas dans les box équipes.

Pierre Proust s’en tira sans sourciller. « Les jambes étaient là » expliqua le sociétaire du SBAC (à Bressuire dans les Deux-Sèvres), 7e l’an passé et sélectionné l’été dernier aux Festival Olympique de la Jeunesse (FOGE) sur 1 500 mètres.

Pascal Brosseau, président du club, glisse. « Il a souvent tendance à forcer. Je lui avais dit : “Sois patient, soit patient“. Tu as une deuxième option en cas d’arrivée au sprint, avec ta pointe de vitesse ».

Car Pierre Proust a couru en 1’53’’98 cet hiver sur 800 m. « C’était une grosse surprise, il ne l’avait pas préparé » poursuit Pascal Brosseau. « Mais la première option a suffi » sourit-il.

Le Sbaciste, entrainé par Abel Jamain, s’est en effet détaché à un peu plus d’un kilomètre de l’arrivée pour s’imposer devant Timothée Mischler (« Je suis forcément satisfait. J’ai appris de mes erreurs l’an passé -6e– où j’étais parti trop vite » souffla celui-ci) et Tolga Camdeviren.

Tous les résultats des France de cross cadettes: cliquez-ici.

Tous les résultats des France de cross cadets: cliquez-ici.

Texte : Quentin Guillon.

Photos : Yves-Marie Quemener.

A90Z0965

A90Z1004

Pierre Proust à l’attaque

A90Z1001

A90Z1013

A90Z1052