->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Europe indoor : triplé historique sur le 60 m haies !

Pas attendu, Pascal Martinot-Lagarde a conquis le titre européen indoor sur 60 m haies (7’’49), devant le favori Dimitri Bascou (7’’50) et le champion du Monde junior Wilhem Belocian (7’’52). Historique !

Les demi-finales avaient mis l’eau à la bouche. La victoire et 7’’53 pour Wilhem Belocian, record personnel d’Aubière égalé, dans la première demie.

Dans la seconde, Dimitri Bascou, tout récent champion de France claque 7’’46, améliore son record perso  de deux centièmes (7’’48 à Aubière), 2e perf mondiale de l’année, alors que Pascal Martinot-Lagarde fait lui aussi descendre le chrono, 7’’54, après un début de saison hivernal où il fut handicapé par une élongation (la décision de rallier Prague a été prise au dernier moment).

Au final les trois Bleus réalisent les trois meilleurs chronos des demi-finales. Rendez-vous une heure et demi plus tard, pour la dernière épreuve de la deuxième journée.

Après des débuts difficiles pour les Bleus (élimination de Kafétien Gomis la veille en qualifications à la longueur, quatrième place pour la double tenante du titre Antoinette Nana Djimou au pentathlon, Renaud Lavillenie qui frôle la correctionnelle en passant 5,70 m au 3e essai lors des qualifications*), on s’attend à un feu d’artifice.

B_bwENZWYAAY9DE

Belocian, couloir 3. Bascou, couloir 4. Martinot-Lagarde, couloir 5. Dans quel ordre, le tiercé ?!

Coup de feu. Départ canon de Dimitri Bascou. A 27 ans, il s’en va glaner son premier titre international. Les trois Bleus se détachent. Ça sent fort le triplé…mais à Zurich, souvenez-vous

Non, ça passe sans encombre. Au cassé, au terme d’un retour tonitruant, Pascal Martinot-Lagarde grille la politesse à Dimitri Bascou.

Grand favori en 2013 (Europe indoor à Göteborg, 3e), en 2014 (Mondiaux indoor à Sopot, 2e), à Zurich dans la foulée de son record de France (3e après la disqualification de…Dimitri Bascou), Pascal Martinot-Lagarde est arrivé sur la pointe des pieds à Prague. Coïncidence ou pas, il a surgit au moment opportun et a remporté son premier titre international senior (champion du Monde junior 2010) là où il n’était pas attendu . Le déclic pour la suite ?

L'avenir s'annonce radieux pour Wilhem Belocian

L’avenir s’annonce radieux pour Wilhem Belocian (Photo Yves-Marie Quemener)

A l’avenir, ses plus sérieux adversaires pourraient bien être ses compatriotes. Dimitri Bascou, évidemment, mais aussi Wilhem Belocian. Champion d’Europe junior à Rieti, champion du Monde junior à Eugene (record du Monde de la catégorie sur des haies basses en prime), il est transcendé et « transformé » par les grands rendez-vous. Et vient, à 19 ans, de le prouver de nouveau, en améliorant son record personnel en finale (7’52’’).

Fini les starts en bois, Wilhem Belocian joue désormais dans la cour des grands avec cette première médaille internationale senior qui ne devrait pas être la dernière…

 

Historique triplé

A noter que les hurdleuses française ont brillé par le passé aux Europe indoor (c’est la 33e édition à Prague) avec deux doublés : 1996 (or pour Patricia Girard, bronze pour Monique Ewanjée-Epée), 2000 (or pour Linda Ferga, argent pour Patricia Girard).

Dans les autres épreuves, il y a eût également plusieurs fois deux Français sur le podium (la perche à de très nombreuses reprises notamment, le 3 000 m en 1990 avec le titre d’Eric Dubus devant Eric Carlier), mais c’est la première fois qu’un tel triplé se produit.

* côté demi-fond, Rénelle Lamote, Paul Renaudie et Brice Leroy ont passé le cut des séries sur 800 m (demi-finales samedi), alors que Florian Carvalho s’est qualifié pour la finale du 3 000 m en 7’48’’59, meilleur chrono de sa saison.

Photo de « une » : Pascal Martinot-Lagarde au meeting Areva en 2014 (Photo Yves-Marie Quemener)