->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Emma Oudiou, symbole de l’incroyable dynamique de l’Athle Sud 77

Emma Oudiou a fait forte impression sur le 3 000 mètres, en décrochant son premier titre national Elite en 9’25’’51, dans la foulée d’un gros dernier 500 mètres. Elle s’est imposée devant la tenante du titre Fanny Pruvost (9’28’’12) alors que Claire Perraux, favorite, a mené une bonne partie de la course avant d’abandonner, sans explication, lorsqu’Emma Oudiou a prit la tête de la course à un peu plus de deux tours de l’arrivée.

Dans le groupe d’entraînement de Thierry Choffin (son portrait ici) à Fontainebleau (la plupart sont toutes licenciées à l’Athlé Sud 77), je demande…Emma Oudiou ! Après l’argent et le bronze décrochés par Johanna Geyer-Carles et Aurore Fleury hier sur 1 500 mètres, l’argent aussi pour Camille Laplace sur 800 mètres, la vice-champion d’Europe espoir du 3 000 m steeple l’a emporté avec maîtrise et brio sur le 3 000 mètres, alors que sa coéquipière de l’Athlé Sud 77 Aisse Sow est montée sur la troisième marche du podium (9’32’’98).

Claire Perraux emmène le peloton du 3 000 m

Claire Perraux emmène le peloton du 3 000 m

Au bar, Thierry Choffin boit tranquillement sa bière. « Emma a franchi un cap physiquement et mentalement. Il y a toujours beaucoup d’émotions, elle est sensible et intelligente » souligne le coach, en prenant exemple sur son 3 000 mètres à Mondeville (9’26’’95 le 6 février) après un bon stage au Portugal. « Elle a été nulle » se marre t-il avec sa traditionnelle bonhomie emprunte d’affection. « Elle était flippée, elle s’est déballonnée. Mais elle a un gros potentiel et ça commence à se mettre en place, comme (on l’a vu) aujourd’hui ».

Réunion Tupperware et séances de Rambo

Cela pourrait donner de belles perspectives pour la saison estivale. Les minima pour les JO sur le steeple sont fixés à 9’34’’…

Les JO, ça sera l’objectif de Rénelle Lamote, finaliste mondiale à Pékin et qui a fait l’impasse sur la saison indoor en raison d’une entorse à la cheville contractée en décembre. « C’est bien d’avoir un bon groupe de filles. Mais les footings, ce sont des réunions Tupperware ! C’est la première fois qu’elle se blesse et elle a eu du mal à gérer. Elle a été un peu impatiente à la reprise et elle a été de nouveau arrêtée. Du coup, on a décidé de faire l’impasse sur l’indoor et même les cross. C’est dommage, car elle était devant Emma sur les fartleks au Portugal (en janvier). C’est con, on aurait rigolé aux France de cross » sourit-il. « Mais elle a fait des séances de Rambo en préparation physique et il n’y a maintenant plus de souci ».

KAYL3486

Et, au fait, Thierry, qui est la prochaine fille à éclore ?! « On sème » se marre t-il en accompagnant ses propos de la main. « Hier, Charlotte Pizzo a battu le record de France junior sur 1 500 m (4’27’’22 lors du match international à Padoue en Italie) ». La récolte est loin d’être terminée…

Emma, comment avez-vous vécu ce 3 000 mètres ?

Je suis très contente. Le but était de maîtriser la course. D’attaquer aux 600, 500 derniers mètres. L’allure sur les 2 500 premiers mètres était quand même assez confortable (passage en 6’30’’ aux 2 000 mètres, ndlr). Ce sont vraiment les 500 derniers mètres qui étaient un peu plus compliqués. J’ai ai donc pu en garder un peu sous le pied pour les championnats de France de cross la semaine prochaine.

Que représente ce premier titre ?

Enfin ! Ça faisait longtemps que je l’attendais. Je suis extrêmement fière et je suis très reconnaissante envers toutes les personnes qui travaillent autour de moi.

KAYL3611

Vous restez ainsi sur votre lancée, après votre 2e place aux Europe espoirs sur 3 000 m steeple puis la 8e place (et médaille d’argent) aux Europe espoirs de cross.

Oui. C’est très important pour moi de confirmer chez les seniors. C’est une première étape aujourd’hui et j’espère que la suite sera aussi belle.

Le doublé avec les France de cross court la semaine prochaine, c’est envisageable ?

Ça serait énorme ! Je ne dis pas non. Je travaille pour. On verra bien. Si ça passe tant mieux ; même un podium serait énorme.

Texte : Quentin Guillon.

Photos : Yves-Marie Quemener.

Les résultats du 3 000 m : cliquez-ici.