->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Diagonale des Fous : indomptable François D’Haene !

Un mois et demi après sa victoire à l’UTMB, François D’Haene a récidivé lors de la Diagonale des Fous (172 km pour près de 10 000 m D+) empochant son troisième succès de l’année sur un ultra de plus de 160 kilomètres, après sa victoire au Mont-Fuji en avril dernier. Sacré exploit !

En basket, cela s’appelle le triple double. François D’Haene a accroché avec maestria les trois manches de la première édition de l’Ultra Trail Word Tour (UTWT) auxquelles il a pris part en 2014 : Ultra Trail du Mont-Fuji en avril, UTMB fin août et donc la Diagonale des Fous qu’il vient remporter de main de maître ce vendredi 24 octobre, en 24h25’02 ». Voilà pour « le triple » (il s’impose d’ailleurs au classement de l’UTWT).

« Le double », c’est sa seconde victoire consécutive sur l’île de la Réunion, après son succès en 2013 devant un Kilian Jornet un brin diminué.

François D’Haene a donc réussi son pari, à savoir mettre à l’épreuve son corps en enchaînant deux efforts extrêmes en si peu de temps. « Le challenge fixé en début d’année n’est pas forcément de vouloir gagner les deux. Ce que je recherchais, c’était challenger mon corps : voir si je pouvais les enchaîner en arrivant à pas trop se blesser, à les courir assez vite en conservant le plaisir » soulignait-il cette semaine avant la course.

Après un départ plus rapide que l’an dernier, François D’Haene se retrouva aux avant-postes, d’abord quelques secondes derrière Jean-Hugo Hoarau, parti en éclaireur (6e km), puis aux basques de Didier Hussard et Aurélien Collet (km 24). Après près de quatre heures de course et aux alentours du 40e km, et alors que Julien Chorrier (vainqueur en 2009 et 2011) et Xavier Thévenard avait abandonné, le viticulteur à Saint-Julien dans le Beaujolais prit les commandes de la course. Pour ne plus la lâcher, accentuant de manière sempiternelle son avance sur le reste de la meute, et en premier lieu l’Espagnol Iker Karrera, alors que côté féminin, Nathalie Mauclair était elle aussi bien partie pour réaliser la passe de deux.

Et le fait que le parcours eût été rallongé d’une dizaine de kilomètres n’y changea rien. Bien au contraire. Derrière Iker Karrera, dût stopper sa progression, éreinté, à la Halte (km 140) qui pour le coup porta bien son nom.  Alors que Ludovic Pommeret, partit avec prudence, montait en puissance, passant en deuxième position et conservant sa place (en 25h55’26 ») comme en 2009 où il avait terminé derrière Julien Chorier,

Le médaillé de bronze des derniers France à Buis-les-Baronnies pointait à près d’une heure d’un François D’Haene inébranlable, qui ne cessa d’augmenter son avance sur la seconde partie de course.

Après ce nouveau succès, sa notoriété, déjà croissante après l’UTMB (qu’il s’était adjugé également en 2012), devrait également faire « triple double »…

2 3 4 5