->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Cross de sélection seniors : quel quatuor directement qualifié ?

Présentation du sélectif aux championnats d’Europe de cross seniors, qui sera déroulera ce dimanche 20 novembre sur le site de Chaoué, à Allonnes (Sarthe).

L’an passé, la majorité des meilleurs crossmen (et women) tricolores s’étaient donné rendez-vous pour humecter le doux parfum de championnats d’Europe de cross à domicile. Dans la foulée de deux éditions délicates (4e par équipes), les Bleus avaient décroché une jolie médaille d’argent par équipes, dans le sillage d’une performance collective très solide et homogène.

L’élan ne s’est semble t-il pas tari, puisqu’hormis Hassan Chahdi, qui s’alignera au semi-marathon de Boulogne-Billancourt également disputé ce dimanche, les meilleurs Bleus seront en lice pour décrocher leur qualification ce week-end : les quatre premiers du cross d’Allonnes seront automatiquement sélectionnés, les deux autres à la discrétion du comité de sélection.

Deux autres qui pourraient bien être Florian Carvalho et Yohan Durand, les deux meilleurs Français l’an passé à Hyères (respectivement 6e et 8e) ayant choisi de prendre le départ du cross Sud Ouest à Gujan-Mestras.  Une prise de risque qui devra se cristalliser par une performance de choix en Gironde, alors que le cross de l’Acier le 27 novembre pourrait faire l’ultime décision pour les places de 5 et 6e, en fonction des résultats de dimanche.

A Allonnes, le favori français numéro 1 sera Morhad Amdouni, vainqueur inattendu des 20 km de Paris mi-octobre. Le 9e des Europe 2015 part de facto avec un avantage sur le reste du contingent français, parmi lequel figure un certain Vincent Luis. Le Rémois n’a pas réalisé le résultat escompté aux Jeux Olympiques de Rio, prenant la 7e place du triathlon, annonçant quelques semaines plus tard son intention de mettre davantage l’accent sur la course à pied.

Attention au départ !

Ses pointes vont-elles balayer la plaine de Chaoué -où de bonnes rafales de vent sont annoncées, comme à Gujan-Mestras- comme en mars dernier, où, véritable attraction, il était devenu vice-champion de France dans le bourbier manceau ? Le parcours, qui avait créé une sorte de nivellement sans toutefois atténuer sa performance (lire notre analyse « faut-il être triathlète pour aller vite en course à pied? »), devrait lui être toutefois moins favorable : Morhad Amdouni, scotché dans la boue il y a huit mois (il avait terminé 3e), ne devrait pas connaître le même type de problème dimanche…

Vincent Luis va t-il décroché sa première sélection internationale en athlé?

Vincent Luis va t-il décroché sa première sélection internationale en athlé?

Parmi les favoris au top 4 figure également Michaël Gras. Celui qui est désormais licencié à l’Alès Cévennes Athlétisme est l’un des athlètes les plus vus cet automne : il a porté son record personnel sur 10 bornes à 29’03’’ à Montereau, terminant aux basques des Kényans et consorts ; et a couru en 29’27’’ en solo la semaine passée à Alès. Il faudra être d’une solide complexion pour décramponner le 4e des France 2016 (il revenait tout juste du Kenya).

Timothée Bommier y parviendra peut-être. Jamais décevant dans les rendez-vous qui comptent, le Clermontois fut brillant aux 20 km de Paris (1h00’04’’). Constant, le marathonien visera une troisième sélection consécutive, après ses 10e et 12e place ces deux dernières années à l’échelon continental.

Première photographie chez les femmes

Ensuite, ils sont pléthore à à pouvoir jouer un coup : à commencer par Romain Collenot-Spriet (très bon 18e à Hyères, mais où en est-il actuellement ?), Benjamin Malaty, qui escompte amorcer son retour au plus haut niveau en retrouvant le maillot bleu-blanc-rouge, Benjamin Choquert, vainqueur récent du cross d’Arnay-le-Duc, Bryan Cantero, Mehdi Akaouch, le champion de France de marathon –lire dans notre analyse dans le dernier magazine de VO2 Run–  Paul Lalire (tout proche de la sélection l’an passé, mais 12e à Arnay-le-Duc le 11 novembre), El Hassane Ben Lkhainouch et le champion de France du 10 000 m Freddy Guimard, tous deux crédités de 30’27’’ à Alès (à une minute de Michaël Gras, donc), Abdellatif Meftah, qui semble retrouver de l’allant (1h01’43’’ aux 20 km de Paris), Jérémy Jolivet (excellent lors des derniers France de cross, mais dont la progression est handicapée par des conditions d’entraînement très difficiles, lire ici, 9e à Arnay-le-Duc, une performance en retrait à l’aune de sa performance aux France), de même Nourredine Smail et Romain Courcières (qui étaient tous deux du stage fédéral au Portugal, où se trouvaient également Benjamin Choquert et Romain Collenot-Spriet) mais semblent toutefois un ton en-dessous.

Cross de sélection 2015 à Gujan-Mestras

Cross de sélection 2015 à Gujan-Mestras

Comme à l’accoutumée à cette période de la saison, il est difficile d’évaluer les états de forme de chacun de ses protagonistes. On surveillera également avec attention les espoirs passés seniors tels que Djilali Bedrani (5e des Europe espoirs 2015), qui pourrait bien se distinguer pour sa première chez les seniors sur le long, et François Barrer.

L’une des clés de ce sélectif sera la capacité à ne pas se brûler les ailes en suivant le tempo démoniaque que peuvent insuffler dès les premiers mètres les coureurs étrangers, tels que le Bahreïni Aweke Ayalew, vainqueur sortant, l’Ethiopien Selemon Barega, champion du Monde junior du 5 000 m l’été dernier ou son compatriote Yomif Kejelcha, qui s’est déjà imposé à Allonnes.

Le cross féminin offrira lui une première photographie des forces en présence, la sélection se jouant le dimanche 27 à l’Acier. Sophie Duarte, Laurane Picoche, Aurore Guérin et Samira Mezeghrane-Saad seront ainsi à suivre parmi un peloton (un groupe plutôt) famélique…d’à peine vingt athlètes.

Texte : Quentin Guillon.

Photo de une : Morhad Amdouni et Florian Carvalho lors des championnats d’Europe de cross à Hyères en 2015 (Photo Jean-Luc Juvin).

A lire également :

-présentation du cross de sélection juniors (hommes et femmes).

présentation du cross de sélection espoirs (hommes et femmes).