->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Corrida d’Issy – Record de France du 10 km en danger ?

Si avec près de 19000 inscrits répartis sur 6 épreuves, la 38e édition de la Corrida d’Issy-les-Moulineaux reste avant tout un événement populaire, elle n’en demeure pas moins également l’un des derniers rendez-vous compétitif de la saison. Notamment cette année, puisque Clémence Calvin va tenter d’améliorer le record de France du 10 km.

Depuis maintenant 2 ans, le parcours de cette manifestation a été modifié et s’avère propice à la performance. Exit le tracé conçu sous la forme d’un circuit d’une boucle comportant une bosse terrible à avaler 3 fois. Désormais, les concurrents foulent un tour ultra plat à accomplir à 2 reprises. De la sorte, la réalisation de chronos d’exception devient possible.

Ainsi dimanche, à 24 ans, la vice-championne d’Europe du 10000 mètres aura à cœur d’effacer des tablettes les 31’38’’ réussies par Nadia Prasad en 1994. Soit 20 années plus tôt, alors que la sociétaire SCO Sainte-Marguerite n’avait que 4 ans. Ainsi, les adeptes de la numérologie considéreront peut-être cette combinaison de chiffres telle une prémonition.

Actuellement détentrice d’une marque de 31’52’’86 obtenue cet été sur la piste de Skopje (Macédoine) à l’occasion de la coupe d’Europe du 10000 mètres et ce dans des conditions difficiles liées à la chaleur et à l’aspect tactique de ce challenge, la championne de France du cross court n’avait pas été en mesure d’exprimer pleinement son potentiel. Donc, bien qu’en possession d’un temps sur route de 32’35’’ claqué à Issy en 2013, l’Auvergnate d’origine apparaît capable de supplanter Nadia Prasad. Ce d’autant plus qu’elle a aussi progressé sur 5000 mètres, passant de 15’57’’85 sur cette distance en 2012 à 15’07’’58 en 2014, et vu qu’elle n’a pas été handicapée par des blessures, contrairement aux saisons précédentes.

Cependant, cette étudiante en psychomotricité risque de se retrouver esseulée, faute d’adversaires féminines à sa mesure. Sauf catastrophe, Carmen Oliveras, Laurence Klein, Fatima Charkaoui, Meredith Bortolomeolli, Marie-Amélie Juin et la Néerlandaise Christine Venhuizen n’évoluant pas dans les mêmes sphères, il leur sera compliqué de lui contester la victoire et de s’accrocher longtemps à sa foulée. Toutefois Clémence aura sans doute l’opportunité de se mêler à la lutte avec des hommes, voire de bénéficier du concours d’un lièvre.

Côté masculin, la bagarre devrait se limiter à un duel entre le Burundais Abraham Niyonkuru, d’Endurance 72, et Jean-Damascène Habarurema de l’Entente Angevine Athlétisme. Comment deux valeureux V2 à l’instar de Dominique Chauvelier et de Philippe Rémond, plus le courageux V1 Mohamed Serbouti résisteront-ils à ce duo de seniors forts de belles références ? Niyonkuru : 26 ans, 13’34’’25 sur 5000 mètres et 28’38’58’’ au 10000. Habarurema, 38 ans, 2h12’40 en 2013 à Berlin et 29’03’’ sur 10 km.

A suivre dimanche sur : www.vo2.fr

Christophe Rochotte