->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Corrida de Langueux et France de 10 km, la course du week-end

La corrida de Langueux, disputé ce samedi 18 juin, est support des championnats de France de 10 km. Présentation.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces France s’annoncent relevés, sans doute davantage qu’à l’accoutumée. Il faudra également bien gérer sa course pour figurer aux avant-postes, au regard de la pléiade de coureurs étrangers en lice, comme d’habitude à Langueux, et titulaires de références internationales : les Kényan Mark Korir, vainqueur du marathon de Paris en 2015, Alfred Cherop (4e l’an dernier), les Ethiopiens Fikadu Dawit (27’56’’ à Casablanca), Hassan Agato Yashin (27’46’’ sur 10 000 m l’an passé), le Marocain Lamciyeh Khalil (28’25’’ à Casablanca) ou encore le Burundais Irabaruta Olivier (13’17’’98 le 10 juin sur 5 000 m), devrait dynamiter l’épreuve.

Un duel Chahdi-Durand?

Pour les France, Hassan Chahdi, qui n’a pas recouru depuis ses débuts sur marathon en avril à Rotterdam (2h15’59’’) défendra son titre. Son principal challenger pourrait bien être Yohan Durand, reparti sur une prépa 10 km – semi après son abandon au marathon d’Hambourg. Le 8e des Europe de cross en décembre dernier a couru en 28’56’’ à Nice début janvier, où il s’était imposé…devant Hassan Chahdi (29’00’’).

Yohan Durand vainqueur de la Prom’Classic début janvier.

Le champion de France du 10 000 m Freddy Guimard (29’03’’54) qui a couru en 29’40’’57 dans la chaleur turque de Mersin à l’occasion de la coupe d’Europe de la spécialité le 5 juin, Michaël Gras, en forme depuis son marathon d’Annecy (14’07’’55 à Carquefou, 8’17’’14 sur 3 000 m), Benjamin Choquert (s’il s’est remis de sa chute de dimanche au duathlon de Noyon ; 14’02’’35 fin mai sur 5 000), Timothée Bommier (1h04’17’’ sur semi à Strasbourg mi-mai), le champion de France du semi-marathon Yosi Goasdoué, seront de sérieux prétendants au podium.

Abdellatif Meftah, qui n’a plus terminé une course depuis…un an et la corrida de Langueux (17e en 29’49’’), et El Hassane Ben Lkhainouch, qui ne compte que deux courses au compteur cette année (27e aux France de cross au Mans, et France Ekiden fin mars) figurent parmi les engagés, mais impossible d’évaluer leur état de forme.

A suivre aussi James Theuri, Romain Courcières, Paul Lalire, ainsi que les espoirs Yann Schrub, Clément Anglada, Nicolas Witz et Mehdi Frère.

Christelle Daunay sur la route de Rio

Thierry Guibault et Loïc Letellier devraient se disputer le titre vétéran -duel arbitré par Mohamed Reziga, qui a couru en 30’28’’ à Valenciennes fin avril -, dans une course où les juniors Jimmy Gressier (qui vient de claquer un excellent 14’05’’83 à Carquefou, synonyme de qualification pour les Mondiaux juniors), Abderrazak Charik (champion de France junior du 10 000 m en 30’22’’80, qualifié lui aussi pour les Mondiaux) et Pierre-Louis Detourbe sont appelés à briller.

Côté féminin, quelques unes des meilleures Bleues du moment seront au départ. Avec en premier lieu Christelle Daunay, sur la route des Jeux Olympiques de Rio où elle aura un très gros coup à faire sur le marathon. La championne d’Europe de Zurich a d’ailleurs établi son record personnel sur 10 km à Langueux, en 2012 (31’48’’). Dans la foulée des étrangères (parmi lesquelles l’Ethiopienne Gudeta Buzunesh Genachew, 31’26’’ aux 10 km de Casablanca), elle pourrait s’approcher de cette marque, un gros 31’ ou un petit 32’, avec presque deux mois d’entraînement supplémentaires dans les jambes suivant son titre national sur le 10 000 m mi-avril (32’43’’38 en solo), et un mois après avoir pris la 3e place des 10 km de Manchester (32’23’’).

La vice-championne de France de cross Jacqueline Gandar (encore espoir), Samira Mezeghrane-Saad (troisième à Carquefou dans un très bon temps, 16’05’’61), Fanny Pruvost, victorieuse à Nice début janvier en 33’15’’ (record personnel) et Laurane Picoche (26e des Mondiaux de semi en 1h12’43’’ fin mars, et qui a abandonné à Montreuil sur 5 000 m la semaine dernière) seront en lice pour un podium, alors que la Kényane licenciée à l’Athlé Saint-Julien 74 Susan Kipsang Jeptoo devrait jouer les trouble-fêtes (mais elle ne « comptera » pas pour le France).

Clémence Potier, qui vient de courir en 17’01’’03 à Carquefou, part favorite chez les juniors.

Un peu plus de 1 700 coureurs sont engagés pour ces France, ce qui devrait permettre de doubler ou presque la participation globale, 1 800 coureurs ayant disputé la corrida l’an dernier, où les Kényans Simon Cheprot et Gladys Yator l’avait emporté (28’05’’ et 31’40’’).

Programme :

Corrida de Langueux (site officiel ici) et championnats de France de 10 km, samedi 18 juin :

14h40 5 km Populaires Hommes Femmes né(e)s en 1997 et avant

15h35 Championnats de France Juniors Hommes et Masters (Vétérans) Hommes

17h15 10 km Populaires Hommes Femmes et licenciés non qualifiés nés en 1997 et avant

19h20 Championnats de France Femmes, toutes catégories

20h45 Championnats de France Espoirs, Seniors Hommes

Tous les engagé(e)s des championnats de France : cliquez-ici.

Photo de une : Hassan Chahdi et Abdellatif Meftah lors de la Prom’Classic à Nice en 2015 (Photo Yves-Marie Quemener)