->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Corrida de Houilles : Un plateau de qualité.

Dimanche, la 43e édition de cette Classique réunira des athlètes de très haut niveau et le record de ce parcours de 10 km conçu sous la forme d’un circuit de 3 boucles risque de tomber.

 

Vainqueur l’an passé en 27’28’’ et à 21 ans, le Kenyan Cornelius Kangogo défendra sa couronne, fort d’un chrono de 13’11’’14 et de sa seconde place aux championnats d’Afrique de Cross obtenus cette saison.

Toutefois la lutte pour le titre s’annonce épique, car Cornelius devra affronter des adversaires talentueux.

Notamment ses compatriotes :

– Micah Kogo, premier à Houilles en 2006, 2007 et 2008, riche d’une performance de 26’35’’63 sur 10000 mètres et d’un temps de 2h06’56’’ au marathon.

– Thomas Longosiwa, 12’56’’13 lors du meeting de Stockholm.

-Mark Kiptoo : Impérial au Marathon de Frankfort remporté en 2h06’49’’.

Plus les Ethiopiens : Imane Merga, titulaire du record de ce tracé qu’il avait hissé à 27’47’’ en 2010, avant de devenir champion du monde de cross en 2011.

-Muktar Edris : vainqueur dans la capitale suédoise en 12’54’’83.

Sans oublier l’Erythréen : Abrar Osman, vice champion du monde junior du 5000 mètres, qui évolue désormais à 13’16’’45’’ sur cette distance et à 20 ans.

Et le Français Yoann Kowal : Champion d’Europe du 3000 mètres steeple, fier de ses 8’12’’53, qui aurait à cœur d’être le premier tricolore à triompher depuis Paul Arpin en 1987.

Dès lors si les conditions météos le permettent, ainsi que les circonstances de course, ces 27’47’’ voleront en éclats.

Quant aux autres Hexagonaux, à l’instar d’Abdelatif Meftah, d’Assan Chadhi, de Benjamin Malaty, de Mourad Amdouni, de Denis Mayaud, de James Theuri et de Driss El Himer, ils leur sera compliqué de se mêler à la lutte pour la victoire.

Enfin, signalons les forfaits de Yassine Mandour, de Florian Carvalho et de Romain Collenot-Spriet.

Au plan féminin, Ruth Jebet du Bahreïn parviendra-t-elle à dominer ses ainées ? A 18 ans la championne du monde du 3000 mètres steeple (9’20’’55) n’a jamais pris part à une épreuve sur route, et ne s’est jamais aventurée au-delà du 5000 mètres. De la sorte, comment cette néophyte va-t-elle s’adapter au 10 km?

Bien que figurant parmi les favorites, elle risque de subir la loi de la Kenyane Peris Jeptchichir, 1h09’12’’ au Semi du Lion en octobre dernier et de la Marocaine Rkia El Moukim, 3e l’an passé sur cet anneau magique, 2h28’12’’ cette année à New York.

Concernant les Ukrainiennes Svitlana Stanko, 2h31’28’’ et Olga Kotoska, 2h28’47’’ elles tenteront de se hisser sur le podium.

Isolées Fatiha Fauvel et Christine Herbreteau donneront leur maximum.

A suivre dimanche sur : www.vo2.fr