->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Notre cerveau, déterminant pour la motivation

Une petite zone de notre cerveau, le « dorsal medial habenula », jouerait un rôle déterminant dans la motivation à effectuer de l’exercice physique.

Cette découverte effectuée par une équipe du « Children’s Research Institute » de Seattle pourrait représenter une piste très intéressante dans le traitement de la dépression, l’activité physique étant clairement identifiée comme bénéfique contre cette maladie.

C’est par l’observation de souris que les chercheurs ont détecté cette zone. Après une manipulation sur cette zone de leur cerveau, effectuée au moyen d’un laser, les souris perdaient l’envie de courir, devenaient léthargiques et se transformaient en « patates molles ».

Cette étude publiée dans le « Journal de Neuroscience » représente une belle avancée dans la connaissance du lien entre le cerveau et la motivation. D’autres études antérieures avaient attribué diverses fonctions à l’habenula, mais la technologie n’était pas suffisamment performante pour déterminer les rôles des différentes parties de cette zone du cerveau.

Elle est ainsi présentée comme un bel espoir pour les personnes souffrant de dépression, qui pourraient bénéficier de ces recherches pour de nouveaux traitements non médicamenteux.

Texte : Odile Baudrier

Photo : une petite zone du cerveau jouerait un rôle déterminant dans la motivation à effectuer de l’exercice physique (Photo Yves-Marie Quemener).

Cet article sur le rôle moteur joué par le cerveau est paru dans les pages conseils du numéro 238 de VO2 Run, disponible ici. Plus de conseils et bien d’autres choses à lire dans le numéro actuellement en kiosques.