->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Ce qu’il faut retenir des France d’athlé 2018

817 athlètes, représentants 222 clubs, ont participé durant tout le week-end aux Championnats de France Elite d’athlétisme, sur la rapide piste d’’Albi, à un mis des Championnats d’Europe de Berlin.

Que retenir de ces trois jours de compétition ? :

– la victoire de Liv Westphal sur 5000 m, en terminant deuxième en 16’02’’04 d’une course remportée par la Kényane Nelly Geiywo (Running 41) en 15’37’’17. Titre national acquis devant l’espoir de l’AJ Blois-Onzain Mathilde Sénéchal (16’06’’42) et Emily de la Bruyère (Wh Suresnes-Nanterre AC 92, 16’15’’39)

– Le record de France à la perche féminine de Ninon Guillon-Romarin avec 4,73m.

Le doublé de la sprinteuse Carolle Zahi sur 100 m et 200m. 13 ans qu’une Française n’avait pas couru aussi vite sur la ligne droite, depuis Christine Arron en septembre 2005 à Monaco (10’’93). Carolle Zahi a parfaitement exploité la piste ultra rapide du stadium municipal d’Albi pour claquer un superbe chrono de 11’’01 (+1,5) en finale du 100 m féminin. En profitant à plein de la résistance offerte par Orlann Ombissa-Dzangue (Sco Sainte-Marguerite Marseille), finalement deuxième en 11’’06. Sur 200m, Zahi est descendue pour la première fois sous les 23 secondes, en 22’’92, mais ce temps ne sera pas homologué, puisque le vent soufflait trop fort.

– La victoire de Rénelle Lamotte sur 800m féminin, en 2’00’37, devant Cynthia Anaïs, qui a pris tous les risques pour tenter de réaliser le niveau de performance requis pour les championnats d’Europe de Berlin. Pari réussi pour la demi-fondeuse de Saint-Denis Emotion, qui termine deuxième en 2’00’’60.

– Les cavaliers seuls d’Ophélie Claude-Boxberger (Montbéliard Belfort Athlétisme) sur 3000 m steeple en 9’48’’21 et de Florian Carvalho (US Nemours Saint-Pierre) sur 5000 m en 13’41’’91.

– Sur la ligne droite masculine, et en l’absence sur blessure de Christophe Lemaître et Jimmy Vicaut, la victoire revient à Marvin René (SCO Sainte-Marguerite Marseille) sur 100 m en 10’’18 (+1,6m/s), dans une course dominée par l’Ivoirien de l’EFS Reims Gué-Arthur Cissé (10’’04) devant l’Iranien de l’US Métro Transports (10’’09).

– Dix ans après son premier titre national, déjà à Albi, Mahiedine Mekhissi (Stade Sottevillais) en a ajouté un nouveau à sa collection déjà fournie, en dominant ceux qu’il considèrent comme « les meilleurs Européens » Djilali Bedrani (SA Toulouse UC) et Yoann Kowal (Dordogne Athlé), en 8’33’’59.

 – Pierre-Ambroise Bosse (US Créteil) s’était mis en tête de battre le record des championnats sur 800 m. S’il n’a pas tenu la distance, il a tout de même décroché le titre national en 1’46’’66, derrière le Kényan Sammy Kirongo (Running 41), qui avait pris la deuxième place du 1500 m moins d’une heure avant. Cette course, tactique au possible, avait été remportée avec une grande maîtrise par Alexis Miellet (Dijon UC) en 3’43’’77. Moins de suspense dans la course féminine, survolée par Elodie Normand (Sco Sainte-Marguerite Marseille) en 4’16’’20, désormais quadruple championne en titre.

– Pascal Martinot-Lagarde (ES Montgeron) a dominé Garfield Darien(Bordeaux Athlé) pour monter sur la plus haute marche du podium du 110 m haies, en 13’’33 (+2,4).

– Eole n’a pas gêné Floria Gueï (Entente Sud Lyonnais) sur son chemin vers la nouvelle meilleure performance française de l’été sur 400 m, désormais fixée à 51’’52.

avec athle.fr – Photos KMSP