->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Carquefou, le dernier des Mohicans sur 5 000 m

Le meeting de Carquefou (Loire-Atlantique) se déroule ce vendredi 23 juin au complexe du Moulin Boisseau. A suivre notamment les jeunes juniors et espoirs, qui chercheront à se rapprocher de minima très élevés.

Si Oordegem en Belgique, de part sa densité et son exceptionnelle organisation, attire de plus en plus de demi-fondeurs hexagonaux et si le microcosme athlétique aura les yeux tournés ce week-end vers Lille et les championnats d’Europe par équipes, Carquefou fait office de dernier bastion du 5 000 m en France.

Pour s’en convaincre (enfin ceux qui ne le sont pas encore), il n’y a qu’à se tourner vers les bilans actuels : sur les 30 meilleurs perfs de l’année (incluant quelques étrangers), seules cinq ont été réalisés dans l’Hexagone, dont seulement deux pour des coureurs français (Florian Carvalho à Montreuil et Mohamed Serghini à Vergeze) ! Alors que 23 chronos ont été enregistrés à Oordegem.

Le phénomène est moins prégnant côté féminin, où le niveau global est (à l’heure des bilans actuels) plutôt famélique…

Chez les hommes, on constate un renouveau du côté des jeunes : dans le sillage de Félix Bour (senior première année), auteur d’un excellent 13’37’’74  à Oordegem et en lice avec l’équipe de France à Lille, les espoirs Jimmy Gressier (13’50’’88 à Oordegem), Nicolas Witz (13’52’’64), Hugo Hay (13’55’’93) et Fabien Palcau (14’35’’56 mais record à 14’07’’19 l’an passé et 8’10’’72 sur 3 000 cette année) tenteront vendredi à Carquefou de passer sous les minima très (très) relevés pour les championnats d’Europe espoirs, à savoir 13’40’’.

Drôle de politique fédérale…Même s’il l’on sait qu’une bonne position au bilan européen peut aussi permettre d’être sélectionné (Gressier est actuellement 7e, Witz 9e et Hay 12e).

Sont aussi annoncés dans la série 1 François Barrer (13’42’’17 à Oordegem) et l’étudiant américain Arsène Guillorel (13’53’’85 l’an dernier ; 28’51’’75 sur 10 000 m en mars).

Dans la série B, on devrait notamment retrouver Paul Lalire, Denis Mayaud, de même que les espoirs Clément Leduc et Léo Fontana.

Côté féminin, les espoirs Lucie Picard (record 16’21’’86  et Perle Maunoury (record 16’56’’66) seront au départ – les minima sont fixés à 15’55’’00. Belle course en perspective puisque sont annoncées Sophie Duarte, Samira Mezeghrane, Jacqueline Gandar, Floriane Chevalier-Garenne ou encore Fadouwa Lehdem.

Sur 1 500 mètres, on suivra la cadette Alizée Benaiteau (record à 4’31’’37 ; minima pour les Mondiaux cadettes : 4’26’’00), les juniors Jenipher Contois (4’27’’89) et Alexa Lemitre (4’26’’43 ; minima pour les Europe juniors : 4’19’’00) –cette dernière vient tout juste de battre le record de France junior du 3 000 m steeple (10’12’’49)- ou encore les espoirs Anaïs Bourgoin et Swann Phelippeau ainsi qu’Emma Sextius.