->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Une 45e édition de la corrida de Houilles record

L’affiche de la 45e édition de la corrida de Houilles (lire ici) promettait de courir vers les étoiles. Julien Wanders s’en rapproche un peu plus…

A 20 ans, le Suisse, détenteur du record de France junior du 10 km (28’49’’ à Berlin en octobre 2015) et passé depuis dans les rangs espoirs (il ne court désormais que sous les couleurs helvètes, et ses records ne comptent plus au niveau hexagonal) a en effet collé aux basques des coureurs africains de tête, les attaquant même à plusieurs reprises, comme au 8e kilomètre, pour finalement prendre la sixième place en 28’22’’ au terme d’une dernière ligne droite féroce –réglée par le Kényan Cornelius Kangogo, vainqueur pour la troisième fois à Houilles, en 28’19’’ (les quatre premiers ont été crédités du même chrono !)

Julien Wanders, redescendu du Kenya il y a quelques semaines où il a ses habitudes, améliore là son record personnel de près de trente secondes !

Ce chrono ne constitue donc pas le nouveau record de France espoir, détenu depuis 1998 par un certain Benoît Zwierzchiewski (28’33’’).

Les Français ont signé un joli tir groupé, avec Benjamin Choquert 10e (29’13’’), suivi de Yohan Durand (29’14)’’, Michaël Gras (29’18’’, l’Alésien, qui a couru en 29’02’’ à Montereau, a souligné n’avoir pas pleinement récupéré de ses championnats d’Europe de cross), son frère Damien (29’20’’), Benjamin Malaty (29’23’’), et Freddy Guimard (29’28’’).

Nouveau record de France junior pour Cécile Lejeune

A noter que le coureur inconnu, qui a terminé 12e en 29’17’’, n’est pas masqué puisqu’il s’agit de Benjamin Pirès, qui établit là son nouveau record personnel. Gageons que la société de chronométrie, qui l’a crédité dans un premier temps d’une 48e place en 31’11’’ ( !!) va réparer son erreur.

Côté féminin, le succès est revenu à la Kényane Viola Kibiwot, 4e des Mondiaux 2015 sur 5 000 m, et qui se produisait pour la première fois sur 10 kilomètres. Elle signe un excellent chrono, 31’14’’, soit la 10e performance mondiale de l’année.

Dans la foulée des championnats d’Europe de cross, Samira Mezeghrane-Saad signe un très bon 33’03’’ (4e féminine), suivie, côté français d’Aurore Guérin (33’27’’, 6e) et Laurane Picoche (33’56’’, 10e), alors que Cécile Lejeune, une semaine après sa très bonne prestation aux championnats d’Europe de cross, a amélioré son propre record de France juniors en signant 34’22’’ (34’31’’ à Montereau l’an passé).

La course élite avait elle aussi été marquée par un record, puisqu’elle était « sold out » depuis environ une semaine. En raison peut-être du changement de parcours de la Prom’Classic à Nice début janvier, l’épreuve s’annonçant du coup moins roulante qu’à l’accoutumée (lire ici).

En tout cas, en dépit d’un départ vraiment « casse-gueule » pour une course d’un tel niveau, personne n’a, à notre connaissance, crié « Houilles !! » en chutant, comme une affiche de Léo Kouper nous le susurrait il y a quelques années (mais l’affichiste parlait davantage de la souffrance en courant…).

Tous les résultats : cliquez-ici.

Photo de une : organisation