->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Un cross de sélection juniors alléchant

Présentation des deux sélectifs juniors pour les championnats d’Europe de cross, qui se dérouleront ce dimanche 20 novembre à Gujan-Mestras (Gironde).

Novembre déjà bien entamé, les cross de sélection approchent à grands pas ! Un an après des Europe où l’équipe de France avait brillé à domicile (lire ici), le rendez-vous continental est programmé le 11 décembre prochain à Chia en Italie.

Gujan-Mestras sera ce dimanche 20 novembre le support des sélections juniors (hommes et femmes) et espoirs (hommes et femmes), alors que le sélectif senior masculin se déroulera à Allonnes (Sarthe). Il faudra attendre une semaine de plus et le 27 novembre pour voir les seniors femmes se départager dans le Nord, au cross de l’Acier à Leffrinckoucke.

Le mode de sélection est limpide et le même pour toutes les catégories : les quatre premiers de chaque cross de sélection sont automatiquement sélectionnables, l’éventuel complément étant à la discrétion du comité de sélection.

Palpitant chez les juniors hommes

Ce sélectif junior s’annonce donc palpitant, principalement chez les masculins. Car l’an passé, ces derniers avaient glané avec brio le titre européen par équipes à Hyères, près de Toulon, se plaçant tous les six…dans les 21 premiers !

Quatre d’entre eux sont encore en lice dans la catégorie, et pas des moindres : Fabien Palcau, vice-champion d’Europe à Hyères et auteur d’une démonstration aux France de cross en mars dernier (lire ici) ; Jimmy Gressier, qui foulait encore les pelouses crampons aux pieds il y a deux ans et dont l’ascension est fulgurante (4e aux Europe de cross ; 3e des France en ayant parcouru la moitié du parcours…avec une chaussure en moins, 10e des très relevés championnats du Monde juniors sur 5 000 mètres) ; Mohamed-amine El Bouajaji (7e à Toulon), ainsi que Baptiste Mischler (21e à Toulon ; 4e des Mondiaux juniors sur 1 500 m l’été dernier ; un vrai exploit à ce niveau là qu’aucun Français n’avait auparavant réalisé).

Souvenirs, souvenirs... (Photo Jean-Luc Juvin)

Souvenirs, souvenirs… (Photo Jean-Luc Juvin)

En sus des quatre précités, il faut ajouter le vice champion de France Anthony Pontier, déjà sélectionné aux Europe il y a deux ans alors qu’il n’était que cadet ; le Deux-Sévrien Hugo Hay, passé à côté de la sélection l’an passé, mais qui sera un candidat très sérieux ce week-end, dans la foulée de sa 4e place aux France de cross suivi cet été d’un record personnel porté à 14’04’’97 sur 5 000 m ; Abderrazak Charik, en lice l’été dernier aux Mondiaux juniors sur 10 000 m (15e en 29’51’’75), sans oublier les outsiders  Pierre-Louis Detourbe (7e aux France en mars) et les juniors première année Louis Gilavert et Yani Khelaf, tous deux sélectionnés aux Mondiaux juniors en juillet, ainsi que le champion de France de cross cadet Pierre Proust – alors qu’une possible surprise n’est jamais à exclure dans ces catégories.

« N’importe qui peut sauter »

« N’importe qui peut sauter » glisse Fabien Palcau. C’est ainsi que la forme du moment sera prépondérante pour départager ces athlètes issus d’une génération qui n’a sans doute jamais concentrée autant de promesses.  Ce qui prouve, au passage, que le travail des coaches bénévoles fonctionne, et que la course à pied –sport ingrat par excellence, a fortiori le cross- est encore attrayante pour des jeunes de 18, 19 ans. Gageons qu’une kyrielle d’être eux poursuivent leur progression chez les seniors, ce qui est quand même le but à terme.

La densité est moins forte du côté des juniors femmes, ce qui n’avait pas empêché les Bleues de lutter pour le podium par équipes il y a un an (4e), alors que trois des meilleures classées à Hyères sont encore juniors. La triathlète Cécile Lejeune, dont la progression constante (21e des Europe de cross en 2014, 13e et première tricolore l’an passé), partira favorite en l’absence de la quadruple championne de France (deux fois chez les cadettes, deux fois chez les juniors) Cassandre Beaugrand.

A suivre également parmi les prétendantes à la sélection, la sociétaire de l’Ecla Albi Alexa Lemitre, 23e des Europe  l’an dernier, la vice-championne de France Alizé Genoux, Elise Decorte, Leila Hadji, Coraline Maamouri ou encore Agathe Thibert.

Texte : Quentin Guillon.

Photo de une : cross de sélection 2015 à Hyères (Photo Jean-Luc Juvin).