VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Le cross aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018

C’est peut-être un premier pas vers la ré-introduction du cross au Jeux Olympiques. le 14 septembre dernier, le CIO a annoncé à Lima (PER) l’introduction du cross-country aux Jeux olympiques de la Jeunesse, organisés à Buenos Aires (ARG) en octobre 2018. Ceci correspond notamment à une volonté du président de l’IAAF, Sebastian Coe, de redonner une place de choix au cross-country, qui est « la base de la course de fond et demi-fond » selon l’intéressé. « Nous devons faire comprendre aux entraîneur l’importance du cross dans le développement de l’athlète et de ses compétences. Le cross était l’un des fondements de ma réussite personnelle sur piste. C’est pour cela que j’ai milité pour introduire la discipline aux JO de la Jeunesse 2018 » poursuit Coe.

Le peloton de l’épreuve de cross-country à Buenos Aires sera composé de tous les athlètes ayant précédemment concouru sur les épreuves de piste, sur les distances du 1500m, 3000m et 2000m steeple, au programme des JO de la Jeunesse. Tous ces athlètes s’élanceront sur une épreuve de cross masculine et féminine, dont la distance reste à déterminer (de 4 à 5km). Les résultats individuels de chaque athlète sur leur épreuve de piste seront ajoutés à leur résultats sur l’épreuve de cross, ce qui déterminera leur position finale sur ce « combiné ». Celui et celle ayant le score le plus faible l’emportera (un athlète terminant 2e du 3000m et 4e du cross aura par exemple un score final de 6).

Et Coe de terminer sur cet aveu : « C’est un point de vue personnel, et une quête de longue haleine, mais à terme, je voudrais voir le retour du cross aux Jeux Olympiques ». Rappelons que le cross était une discipline olympique (individuel et par équipes) en 1912, 1920 et 1924, avant qu’il ne soit retiré du programme. Paavo Nurmi avait notamment remporté 4 médailles d’or sur cette épreuve.

Luc Beurnaux – Photo Yves-Marie Quémener