->
VO2
VO2 RUN - Le magazine de toutes les courses à pied !

Le 3 000 m pour Guillaume Adam aux France Elite

Au prix d’un un gros dernier tour, Guillaume Adam s’est adjugé son premier titre national, sur le 3 000 m.

Guillaume Adam s’est donné un an pour percer (lire ici), se concentrant à 100% sur l’athlétisme après avoir décroché en septembre son diplôme d’ingénieur en génie mécanique à l’INSA à Lyon. Il a décidé de mettre tous les atouts de son côté pour glaner dans un premier temps sa sélection aux Europe à Amsterdam en juillet –les minima sont fixés à 3’37’’50, soit une seconde de moins que son record datant de 2014 (3’38’’41), mais rêve surtout des Jeux Olympiques (3’34’’90). « Si tout se passe bien, c’est du domaine du possible. Cela permet de me motiver pour aller à l’entraînement. Je veux explorer tout mon potentiel ».

Djilali Bedrani en tête du peloton dans le dernier kilo

Djilali Bedrani en tête du peloton dans le dernier kilo

C’est ainsi qu’il s’entraîne depuis la rentrée avec le groupe de Bastien Perraux ‘établi à Décines, dans la banlieue lyonnaise. « Ça faisait cinq-six ans que je m’entraînais seul. Et j’étais arrivé à saturation. Mentalement, ça fait du bien. Bryan (Cantero) nous a rejoints, il y a aussi quelques Kényans très bons, cela permet d’avoir une émulation. Par exemple sur des fartleks longs comme 8×4’ : c’est beaucoup facile en groupe ! »

Préparation pour les France de cross court

Guillaume Adam avait fait une seule sortie sur 3 000 m, à Mondeville (8’19’’27) où il n’était pas bien. « Je suis venu à ces France pour me faire plaisir, et préparer les championnats de France de cross court. J’ai fait de très bons cross, aux régionaux et aux inters (vainqueur) qui m’ont mis en confiance. En voyant la start list, je savais que j’aurais ma chance.  On n’avait fait aucune séance lactique avec Bastien, et on a décidé d’en faire deux petites avant les France. Je suis donc très content de décrocher mon premier titre de champion de France Elite. C’est une super préparation, puisque je n’ai pas eu un grand déplacement à faire » souligne celui qui vit désormais à Villeurbanne.

Guillaume Adam a tout donné

Guillaume Adam a tout donné

Le sociétaire du Ca Ambilly (il était jusqu’alors licencié à l’Athle Saint Julien 74 ; le Ca Ambilly est présidé par son ex coach Alex Fournival, et la mairie ainsi que la région Rhône-Alpes lui fournissent un précieux soutien lui offrant la possibilité de se consacrer un an durant à l’athlétisme) a fait parler sa pointe de vitesse en toute fin de course, pour remonter et Djilali Bedrani et Florian Théophile dans les 200 derniers mètres, et ainsi s’adjuger le titre en 8’07’’42 (alors que c’est le Marocain Youness Essalhi qui a remporté la course en 8’05’’51).

Prometteur avant les France de cross court la semaine prochaine au Mans. Où il pourrait réaliser le doublé ? Hassan Chahdi l’avait fait l’an passé –mais sur le cross long, ce n’est qui quand même pas tout à fait la même chose.

Youness Essalhi devant Guillaume Adam

Youness Essalhi devant Guillaume Adam

On crut d’ailleurs que celui-ci était lancé pour réaliser la passe de deux. Il prit d’emblée les devants, avec quelques mètres d’avance sur le peloton, avant de temporiser (2’41’’83 au premier kilo). L’allure ralentit par la suite (autour de 5’32’’ aux 2 000 m) et Hassan Chahdi rétrograda en dernière position du peloton, avant de remonter sur la fin (finalement 6e et 4e Français en 8’11’’42).

h

Hassan Chahdi

Cinquième des Europe de cross espoirs, Djilali Bedrani a remporté la médaille d’argent (8’07’’72), le bronze revenant à Florian Théophile, qui lança les hostilités à 500 m du but avant de craquer dans l’ultime tour (8’09’51’’).

« Je savais ce que j’avais fait à l’entraînement. La course s’est un peu déroulée comme je l’espérais. C’était lent, j’ai pu me replacer dans le dernier kilo. J’ai fait un bon dernier 500 mais je ne fais pas 3’38’’ sur 15, et je ne peux pas finir aussi vite dans le dernier 200 ! Mais c’est cool ».

Florian Théophile

Florian Théophile

Les résultats du 3 000 m : cliquez-ici.

Texte : Quentin Guillon.

Photos : Yves-Marie Quemener.